Problèmes sociaux

Droits de l’homme : une Rapporteuse spéciale des Nations Unies en … – Inter-lignes Algérie


La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, Mary Lawlor, a entamé sa visite de travail en Algérie depuis deux jours. Hier, elle a été reçue par le Médiateur de la République, Madjid Ammour, et le ministre de la Communication, Mohamed Laagab.

Durant sa visite, qui se poursuivra jusqu’au 5 décembre prochain, la rapporteuse spéciale, en plus d’autres responsables, rencontrera « le conseil national des droits de l’homme, des membres d’organisations de la société civile, des défenseurs des droits de l’homme, des avocats, journalistes et autres professionnels des médias, ainsi que des représentants du milieu universitaire et d’autres parties prenantes concernées, comme l’avait indiqué un communiqué du Haut-commissariat des Nations-Unies pour les droits de l’homme.

« Au cours de sa visite, Lawlor évaluera l’environnement de défense des droits de l’homme dans le pays et examinera comment les organisations de la société civile et les individus sont capables de mener à bien leur travail en faveur des droits de l’homme. Elle prévoit de s’entretenir avec les défenseurs des droits de l’homme et de prendre note des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur travail quotidien. Elle offrira des recommandations au gouvernement quant à la manière de réduire certaines de ces difficultés », avait ajouté la même source.

En plus des réunions d’Alger, Mary Lawlor, devra se rendre à Oran et Tizi Ouzou, « pour rencontrer des représentants gouvernementaux, des défenseurs des droits de l’homme et autres parties prenantes ».

Il est à rappeler, en dernier lieu, qu’au mois de septembre dernier, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’association, Clément Nyaletsossi Voule, avait effectué une visite de dix jours en Algérie.

Une visite qui « a eu lieu dans le cadre des réformes en cours pour mettre la législation en conformité avec la Constitution de 2020 et les aspirations des manifestations du Hirak, qui ont mobilisé des centaines de milliers d’Algériens dans la rue chaque semaine pendant plus d’un an en 2019-2020 » avait-il indiqué.

Voule, qui a estimé, à la fin de sa visite, qu’« une attention urgente doit être accordée à la situation actuelle de restrictions légales et de poursuites judiciaires à l’encontre d’individus et d’associations en Algérie », présentera un rapport complet sur sa visite en Algérie au Conseil des droits de l’homme en juin 2024. Mary Lawlor, quant à elle, présentera son rapport au Conseil des droits de l’homme en mars 2025.



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button