Des sports

Kikup, l’appli qui met en relation joueurs et clubs : “Offrir une chance, une visibilité et une opportunité… – DH Les Sports +


Quel club ne s’est jamais mis à la recherche d’un profil type pour l’une de ses équipes ? Quel joueur n’a jamais tenté de se vendre auprès d’un club de sa région ou d’ailleurs ? Le temps de trouver le bon profil, le bon contact, le chemin peut parfois s’avérer laborieux. Partant de ce constat, Michael Jonckheere, ancien joueur professionnel (FC Brussels, AFC Tubize, White Star), que l’on a également connu dans plusieurs clubs amateurs comme la RAAL ou le RCS Brainois, s’est lancé dans la création d’une application qui a pour but de mettre en relation les joueurs et les clubs de football. “L’idée a germé il y a un peu plus de trois ans. Pendant le Covid, on s’est rendu compte que les réseaux sociaux étaient inondés de vidéos de jeunes en train de jouer au football dans leur jardin. Il y a eu un véritable boom à ce moment-là et aujourd’hui, on voit beaucoup de vidéos de jeunes postées sur les réseaux. Au départ, on s’est dit que ce serait bien de lancer une application pour rassembler ces vidéos. Et puis on a pensé à cette base de données. Dans tous les clubs amateurs par lesquels je suis passé, les dirigeants me demandaient si je ne connaissais pas un joueur correspondant au profil qu’ils cherchaient. C’est quelque chose que l’on retrouve dans tous les clubs, à tous les niveaux et on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire. C’est là qu’on s’est lancé dans la création de cette application qui permet à n’importe quel joueur de se mettre en avant et aux clubs de disposer d’une base de données de joueurs dans laquelle ils peuvent dénicher la perle rare”, explique Michael Jonckheere, CEO de Kikup.

Des centaines de rendez-vous et d’heures plus tard, après une étude de marché poussée et différentes versions testées, l’application Kikup a été lancée ce week-end. “On veut briser les barrières traditionnelles du recrutement footballistique. Le but est de démocratiser le recrutement dans le football en connectant directement les joueurs avec les clubs de football à la recherche de talents.”

guillement

“Offrir une chance, une visibilité et une opportunité pour tous.”

L’ouverture à tous, voilà la philosophie de Kikup. “Offrir une chance, une visibilité et une opportunité pour tous. Que ce soit les clubs, les joueurs et les joueuses (le football féminin est aussi important que le masculin pour nous), les jeunes et les moins jeunes, peu importe le statut social ou la région. Notre objectif est de mettre en relation un maximum de joueurs et de clubs, de la D1A, comme le prive notre partenariat avec le RWDM, à la P3.”

Un CV pour chaque joueur

Concrètement, il existe deux interfaces sur l’application : une pour les joueurs et une autre pour les clubs. Dans l’interface joueurs, chacun peut compléter son CV avec nom, prénom, date de naissance, position, club, pied fort et une petite bio. “Chacun est ensuite libre d’y ajouter des vidéos de maximum 15 secondes que l’on peut catégoriser : goals, tirs, duels défensifs, dribbles, accélération, passes… Le joueur ne vient pas juste créer un profil et mettre ses vidéos, le but est également de les faire interagir entre eux puisque chacun peut visionner les vidéos de ses potes ou d’autres joueurs qu’il apprécie. On va également mettre en place des petits challenges pour créer un engouement régulier.” À noter qu’en-dessous de 13 ans, les profils sont gérés par les parents.

L’interface de Kikup. ©dr

Une base de données pour les clubs

L’autre partie de l’application est dédiée aux clubs. Chaque club inscrit dispose d’un accès à la base de données rassemblant tous les joueurs inscrits sur Kikup. “Les clubs peuvent alors rechercher les profils qui les intéressent en fonction de différents critères (âge, position…) et peuvent visionner les vidéos postées par les joueurs. Cela leur permet de dénicher des talents correspondant à leurs critères de recherche et donc de mieux cibler leur scouting par la suite.”

Une page dédiée aux clubs est également disponible. “Les clubs peuvent créer une page où ils vont poster leurs communications, ce qui peut notamment être intéressant pour l’organisation de stages, tournois ou de journées de détection. En plus de la recherche personnalisée, cela leur offre la possibilité de communiquer sur un réseau dédié à 100 % au football.”

Pas de likes, ni de commentaires

Dans un monde où chacun peut facilement être jugé, Kikup a créé une protection. “Il n’y a pas de likes, ni de commentaires. Chaque joueur a même la possibilité de laisser ses vidéos en mode privé où seuls les clubs y ont alors accès. Le but est que chacun puisse se sentir à l’aise, sans jugement.”

Tous les détails et les liens pour télécharger l’application sur www.kikup.eu



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button