Cinéma

Sorties cinéma : quels films voir cette semaine ? Saw 10, 3 jours … – AlloCiné


Anecdotes de tournage, notes d’intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Sorties, news, interviews… Retrouvez toute l’actualité des films Indés

Saw X de Kevin Greutert

Avec Tobin Bell, Shawnee Smith, Synnøve Macody Lund…

De quoi ça parle ? Les événements se situent entre SAW I et II, on y retrouve un John, malade et désespéré, qui se rend au Mexique afin de subir une opération expérimentale capable de guérir son cancer, mais il découvre que tout ceci n’est qu’une escroquerie visant des malades vulnérables et affligés.

Le saviez-vous ? Kevin Greutert a été choisi pour mettre en scène ce nouvel opus. Il connaît bien la franchise Saw puisqu’il a été le réalisateur de Saw 6 et Saw 3D. Par ailleurs, il a mis en scène d’autres films d’horreur : Jessabelle, Visions et Jackals.

3 jours max de Tarek Boudali

Avec Tarek Boudali, Reem Kherici, Rossy de Palma…

De quoi ça parle ? Rayane, policier maladroit, héroïque malgré lui dans 30 JOURS MAX, se trouve cette fois confronté à une situation des plus rocambolesques. Sa grand-mère a été kidnappée par un cartel mexicain, et il a 3 jours max pour la libérer.

Le saviez-vous ? 3 jours max est la suite de 30 jours max, sorti le 14 octobre 2020. Le même jour, le couvre-feu, suite à la pandémie de coronavirus, était instauré. Malgré un nombre de séances limité par jour, une jauge réduite et le port du masque, la comédie de Tarek Boudali a séduit 1,3 million de Français.

Second tour de Albert Dupontel

Avec Cécile de France, Albert Dupontel, Nicolas Marié…

De quoi ça parle ? Lorsque l’impératrice Sissi choisit Irma comme dame d’honneur pour l’accompagner dans ses escapades méditerranéennes, celle-ci se prête de bonne grâce à ses exigences. Rapidement, Irma semble parvenir à apprivoiser cette souveraine excentrique et éprise de liberté. Mais à leur retour en Bavière, les étouffantes conventions de la cour mettent leur apparente complicité à rude épreuve.

Le saviez-vous ? Second tour trouve son origine dans le documentaire Bobby Kennedy For President, centré sur la campagne de Robert Kennedy en 1968 et sa terrible conclusion. Son discours à Indianapolis, où il annonce la mort de Martin Luther King, a ému et impressionné Albert Dupontel :

“Pour la première fois je voyais la puissance d’une parole politique improvisée donc sincère, sa puissance émotionnelle et poétique (il cite de mémoire un poème d’Eschyle). Et au final la seule ville des Etats-Unis où il n’y a pas eu d’émeute raciale est Indianapolis.”

Chambre 999 de Lubna Playoust

Avec Rebecca Zlotowski, Kleber Mendonça Filho, David Cronenberg…

De quoi ça parle ? Le cinéma est-il un langage en train de se perdre, un art qui va mourir ? » : Wim Wenders posait cette question à seize de ses confrères réalisateurs dans CHAMBRE 666 en 1982. Quarante ans plus tard, Lubna Playoust utilise le même dispositif et pose la question à 30 cinéastes contemporains présents à Cannes cette année-là.

Le saviez-vous ? Chambre 999 est un film miroir de Chambre 666 de Wim Wenders. Dans ce documentaire réalisé en 1982, le réalisateur allemand donnait carte blanche à seize artistes pour répondre à la question : “Le cinéma est-il un langage en train de se perdre, un art qui va mourir ?”

Il y filmait sur le bord de l’autoroute à l’entrée de l’aéroport de Paris, un majestueux cèdre du Liban, vieux de plus de 150 ans. Alors en route pour le Festival de Cannes, et préoccupé par le futur du cinéma, il décrivait cet arbre comme le témoin de la naissance du cinéma lui-même auquel il allait survivre.

The Old Oak de Ken Loach

Avec Dave Turner, Ebla Mari, Claire Rodgerson…

De quoi ça parle ? TJ Ballantyne est le propriétaire du “Old Oak”, un pub situé dans une petite bourgade du nord de l’Angleterre. Il y sert quotidiennement les mêmes habitués désœuvrés pour qui l’endroit est devenu le dernier lieu où se retrouver. L’arrivée de réfugiés syriens va créer des tensions dans le village.

Le saviez-vous ? The Old Oak a été présenté en Compétition au Festival de Cannes 2023. Ken Loach est on ne peut plus familier de la Croisette, puisqu’une vingtaine de ses films y ont été présentés, dont Le Vent se lève qui a obtenu la Palme d’or en 2006, La Part des anges qui a été auréolé du Prix du jury en 2012 et Moi, Daniel Blake qui a reçu la Palme d’or en 2016.

The Pod Generation de Sophie Barthes

Avec Emilia Clarke, Chiwetel Ejiofor, Rosalie Craig…

De quoi ça parle ? Dans un futur proche où l’intelligence artificielle prend le pas sur la nature, Rachel et Alvy, couple new-yorkais, décident d’avoir un enfant. Un géant de la technologie propose aux futurs parents de porter l’enfant dans un POD. Alvy a des doutes, mais Rachel, business-woman en pleine ascension, l’incite à accepter cette expérience…

Le saviez-vous ? Sophie Barthes avait envie de réaliser depuis longtemps un film sur l’ectogenèse, un processus de procréation qui permet le développement de l’embryon et du fœtus dans un utérus artificiel. À ses yeux, cela représente l’étape ultime de ce que peut se permettre l’exploitation commerciale des progrès scientifiques et technologiques.

Sissi & moi de Frauke Finsterwalder

Avec Sandra Hüller, Susanne Wolff, Stefan Kurt…

De quoi ça parle ? Lorsque l’impératrice Sissi choisit Irma comme dame d’honneur pour l’accompagner dans ses escapades méditerranéennes, celle-ci se prête de bonne grâce à ses exigences. Rapidement, Irma semble parvenir à apprivoiser cette souveraine excentrique et éprise de liberté. Mais à leur retour en Bavière, les étouffantes conventions de la cour mettent leur apparente complicité à rude épreuve.

Le Syndrome des amours passées de Ann Sirot, Raphaël Balboni

Avec Lucie Debay, Lazare Gousseau, Nora Hamzawi…

De quoi ça parle ? Rémy et Sandra n’arrivent pas à avoir d’enfant car ils sont atteints du “Syndrome des Amours Passées”. Pour guérir, il n’y a qu’une seule solution : il doivent recoucher une fois avec tou.te.s leurs ex.

Le saviez-vous ? Le Syndrome des amours passées est réalisé par Ann Sirot et Raphaël Balboni. Ensemble, ils ont réalisé huit courts métrages, avant de passer au format long. Leur précédent — et premier — long-métrage, Une vie démente, a été plébiscité aux Magritte 2022 (l’équivalent belge des César), avec sept prix sur douze nominations.

Années en parenthèses 2020-2022 de Hejer Charf

De quoi ça parle ? 2020 à 2022 ont été des années en parenthèses qui ont renforcé les inégalités, la colère et les soulèvements populaires. Confinée à Montréal, les projets de la réalisatrice ont été brutalement annulés. Le besoin de tourner l’a amenée à demander à cinquante amis, connaissances ou amis d’amis, artistes et intellectuels du Canada et d’ailleurs, de lui envoyer des images, des sons.

Le Vourdalak de Adrien Beau

Avec Ariane Labed, Kacey Mottet Klein, Grégoire Colin…

De quoi ça parle ? « Mes enfants, » avait dit le vieux Gorcha avant de partir, « attendez-moi six jours. Si au terme de ces six jours je ne suis pas revenu, dites une prière à ma mémoire car je serai tué au combat… Mais si jamais, ce dont Dieu vous garde, je revenais après six jours révolus, je vous ordonne de ne point me laisser entrer, quoi que je puisse dire ou faire, car je ne serais plus qu’un maudit Vourdalak ».

Le saviez-vous ? Après avoir étudié les arts plastiques et les arts du spectacle, Adrien Beau commence sa carrière en tant que designer et plasticien chez John Galliano et Christian Dior. Il réalise son premier court-métrage, La Petite Sirène, en 2009, puis un moyen-métrage en 2011, Les Condiments irréguliers. Le Vourdalak est son premier long-métrage.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button