Problèmes sociaux

Attentat d’Arras: l’avocat de la mère et d’une sœur de l’assaillant confie leur “honte” et leur sentiment… – BFM Grand Lille


L’avocat de la mère et d’une des sœurs de l’assaillant de l’attentat d’Arras s’est exprimé pour la première fois, rapportant les sentiments de ses deux clientes. Il leur conseille de se porter partie civile.

Un sentiment de honte anime la mère de Mohammed Mogouchkov, dix jours après l’attentat perpétré par son fils à Arras le 23 octobre dernier où Dominique Bernard, professeur de Lettres, a perdu la vie. Pour la première fois, la mère de famille et l’une de ses filles se sont exprimées, par le biais de son avocat Mikaël Benillouche.

“La sœur est horrifiée par les faits. La maman, c’est plus de la honte comme type de sentiment”, révèle l’avocat au micro de RTL qui leur a conseillé de se porter partie civile.

Cette sœur, âgée d’à peine 18 ans, connaissait Dominique Bernard, qui enseignait au lycée Gambetta-Carnot d’Arras. “Un professeur qui avait une excellente réputation”, explique Mikaël Benillouche à nos confrères. “Pour elle, c’est totalement incompréhensible. Elles culpabilisent énormément”, poursuit-il.

Une trajectoire de “défiance”

Depuis dix jours et les auditions des proches de Mohammed Mogouchkov, Mikaël Benillouche a pu constater le “glissement progressif” de l’assaillant. Selon lui, ce dernier a rapidement remplacé son père, expulsé en 2018 en Géorgie, dans une famille à l’organisation “patriarcale et traditionnelle, où les femmes n’ont pas de mots”.

“C’est une trajectoire qui est progressivement de défiance. La France ne veut plus de son père sur son territoire national”, explique-t-il.

D’après les informations de BFMTV, elles étaient sous forte pression religieuse des deux frères au domicile familial. Au cours de son audition, la sœur a rapporté aux enquêteurs vivre dans la terreur, dépeignant un frère violent psychologiquement avec elle et physiquement avec sa maman qu’il, d’après elle, plaquait contre les murs. Devant les enquêteurs, elle a qualifié son frère de “monstre” dénonçant son acte “d’horreur”.

D’après RTL, les deux femmes sont décrites désormais par leur avocat comme “en détresse”. Elles se battent pour récupérer la dernière de la fratrie, âgée de 8 ans, qui a été placée à l’Aide sociale à l’enfance.

Top Articles



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button