Politique

Genève: Le MCG Mauro Poggia et l’UDC Céline Amaudruz au 2e tour – watson.ch/fr


Celine Amaudruz, candidate UDC, accompagnée de Mauro Poggia, candidat MCG à Genève, dimanche.Keystone

La droite genevoise a choisi les candidats qui tenteront d’emporter les deux sièges détenus par la gauche depuis 2007.

23.10.2023, 21:2123.10.2023, 21:26

A Genève, les membres de l’Alliance genevoise lancent le MCG Mauro Poggia et l’UDC Céline Amaudruz au second tour de l’élection au Conseil des Etats du 12 novembre, conformément à leur accord. Les deux candidats de droite les mieux élus feront face aux sénateurs sortants.

Réunis en assemblée lundi soir, les délégués du PLR Genève ont validé le soutien aux deux candidats de l’Alliance encore en lice, a indiqué le parti:

  • Le PLR ne présente donc pas Simone de Montmollin, qui a été réélue au Conseil national;
  • Pour sa part, le conseiller national du Centre Vincent Maitre avait annoncé dimanche qu’il retirait sa candidature pour l’élection aux Etats.

Populaire à Genève, l’ex-conseiller d’Etat Mauro Poggia est arrivé en tête du premier tour de l’élection au Conseil des Etats, avec 38 761 suffrages, mais loin de la majorité absolue de 55 057 voix pour être élu. Agé de 64 ans, le candidat MCG a moins d’un millier de voix d’avance sur les sénateurs sortants, la Verte Lisa Mazzone, âgée de 35 ans, et le socialiste Carlo Sommaruga, 64 ans.

Appel à la mobilisation

Arrivée quatrième dimanche, avec 28 365 suffrages, l’UDC Céline Amaudruz, 44 ans, est déterminée à décrocher un siège au Conseil des Etats, après trois législatures au National. Le ticket qu’elle forme à présent avec Mauro Poggia est soutenu par le PLR qui a appelé lundi à la mobilisation pour le deuxième tour de cette élection, afin de retrouver une représentativité de la droite aux Etats.

L’enjeu est de taille: la gauche genevoise détient les deux sièges de sénateur depuis 2007. Alliés dès le premier tour, Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga, qui n’ont que 181 voix d’écart, ont bénéficié d’un vote en bloc. Le duo devrait obtenir les voix de la Liste d’Union populaire qui a invité ses électeurs à faire barrage aux «forces réactionnaires qui seront soutenues par toute la droite.» (ats/jch)



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button