Problèmes sociaux

N’Zérékoré : des malvoyants expriment leur colère – Guineenews.org


Ce lundi 23 octobre 2023, des personnes malvoyantes ont exprimé leur colère à l’encontre des autorités locales. Ils sont descendus dans les rues pour manifester leur mécontentement contre les autorités de N’Zérékoré.

Accompagnés de leurs enfants, les malvoyants sont partis de la maison des jeunes pour se rendre au gouvernorat, où ils ont marché en scandant : « Nous voulons notre prise en charge ». Ils dénoncent la discrimination dont ils sont victimes de la part des autorités.

La grogne des personnes malvoyantes découle du refus des autorités de participer à une activité qu’elles avaient organisée à l’occasion de la Journée internationale des personnes vivant avec un handicap visuel, ainsi que de la marginalisation dont ils sont souvent victimes de la part des autorités.

Amédé Pierre Kolomou, porte-parole des manifestants, a déclaré : « Nous sommes membres d’une association qui existe depuis plus de dix ans ici. Nous sommes impliqués dans l’artisanat, la musique, l’agriculture et l’élevage. Cependant, depuis notre installation à N’Zérékoré, nous avons invité des autorités à visiter notre association, mais peu ont répondu à notre invitation. Nous leur avons soumis plusieurs projets, mais aucun n’a été financé.

Paradoxalement, d’autres groupes de malvoyants venant de Conakry et d’autres régions bénéficient du soutien des autorités. Nous nous demandons si nous ne sommes pas considérés comme des citoyens guinéens. Nous avons adressé une correspondance au gouverneur, mais il vient de nous informer que cette correspondance a été bloquée au niveau du secrétariat. Pourtant, d’autres autorités reçoivent régulièrement des courriers.« 

Les personnes malvoyantes exigent que leurs projets soient financés, notamment pour l’acquisition d’équipements musicaux et d’un moyen de transport qui améliorerait leure conditions de vie et de travail. Kolomou a ajouté : « Nous sommes capables d’entreprendre, nous avons juste besoin d’un coup de pouce. Notre association vise à nous aider à nous libérer de la mendicité dans les rues de N’Zérékoré. Malheureusement, nous n’avons même pas de centre d’apprentissage, ce qui rend difficile notre mobilité.« 

L’inspecteur régional de l’action sociale se dit surpris par cette manifestation des personnes malvoyantes. Il donne les raisons : « La semaine dernière, ils nous ont invités à participer à la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées visuelles. J’ai assisté à la cérémonie en tant qu’inspecteur régional, aux côtés du préfet, du directeur communal de la jeunesse, et de la culture.

Ils avaient également invité le gouverneur, mais il n’a pas pu être présent, alors nous l’avons représenté. Après la cérémonie, nous nous sommes séparés. Je suis donc surpris de les voir manifester sous prétexte qu’ils ne reçoivent pas le soutien des autorités. C’est décevant. »

L’inspecteur a également souligné que l’Association Guinéenne pour l’Autonomisation des Aveugles (AGAA) est enregistrée auprès de l’inspection et que des efforts ont été faits pour soutenir leurs activités.

En conclusion, il martèle : « Il est décevant que cette manifestation ait lieu simplement parce que le gouverneur ou le préfet n’étaient pas présents en personne à leur cérémonie. Il est important d’éviter toute confusion dans le pays. »





Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button