Événements mondiaux

Lisieux : la Nupes s’étonne de la participation des élus à des … – actu.fr


Voir mon actu
En juin dernier, Sébastien Leclerc et François Aubey faisaient partie de la délégation qui s’est rendue au Vatican.  ©Sébastien Leclerc

Dans une lettre ouverte envoyée le 9 octobre 2023, les partis de la Nupes (PS, EELV, Générations.S, PCF, LFI) de la 3e circonscription du Calvados demandent « une explication claire » à Sébastien Leclerc et François Aubey sur leur participation à la messe d’installation du nouveau recteur du Sanctuaire de Lisieux, en septembre 2023. 

« Promotion d’un culte religieux »

« Notre crainte de voir, dans votre participation officielle à une cérémonie religieuse, une atteinte à la loi de 1905 est d’autant plus fondée que vous avez fait partie, tous deux, en juin dernier, de la délégation normande qui a accompagné au Vatican les reliques de Thérèse Martin et de ses parents », écrit Didier Canu.

Selon le candidat Nupes aux dernières élections législatives, les explications du maire de Lisieux et du président de l’agglomération sur leur participation à « ces opérations de promotion d’un culte religieux » sont attendues par « de nombreux Lexoviens et Lexoviennes, attachés comme nous aux lois de la République, dont au premier chef, le respect de la séparation des églises, de toutes les églises (y compris l’Église catholique), et de l’État ».

« Une interprétation très personnelle »

« Vous développez une interprétation très personnelle que vous faites de la loi du 9 septembre 1905 relative à la séparation des églises et de l’État, lui répond Sébastien Leclerc. Alors que cette loi fondamentale de notre République a pour principal objet de supprimer les différents financements publics qui existaient auparavant depuis l’État vers quelques religions considérées comme « officielles », vous allez plus loin que l’esprit du législateur en considérant que l’application de cette loi devrait m’amener à ignorer l’existence de la pratique religieuse sur le territoire et à refuser tout contact avec ses représentants. » 

Sur sa participation à la messe, « il s’agit d’abord de bienséance que d’accepter une invitation sur un territoire où je suis élu », estime le maire :

« Il s’agissait effectivement d’un office religieux, mais ma présence ne s’est en aucun cas concrétisée par une participation active aux prières ou encore moins à la célébration de l’eucharistie. »  

Sébastien Leclerc

« Chaque année, des représentants de nos deux collectivités sont présents aux temps forts religieux célébrés à la basilique, notamment à l’occasion des fêtes thérésiennes, confirme François Aubey. Rien ne fait obstacle à ce qu’un élu participe à un office religieux. Si la loi de 1905 affirme que la République française ne reconnaît aucun culte, la loi n’exclut pas que nous puissions interagir avec les religions. »  

« Pas à rougir de ce partenariat »

Les deux élus rappellent dans leurs courriers respectifs que Lisieux est le deuxième lieu de pèlerinage en France, derrière Lourdes. D’où l’importance de nouer des liens avec le Sanctuaire :

Vidéos : en ce moment sur Actu

« Les retombées touristiques et donc économiques pour notre territoire sont très importantes. L’attrait pour la basilique permet en effet à tout un écosystème touristique de vivre, et donc, à un nombre notable de nos concitoyens de trouver un emploi dans cette filière à Lisieux et dans les alentours. Nous n’avons donc pas à rougir de ce partenariat, mieux même, je m’en félicite. » 

François Aubey

Inviter le pape à Lisieux

Au sujet de leur voyage au Vatican, « j’étais invité, non pas pour célébrer le Christ, mais pour accompagner les reliques de Thérèse Martin, la Lexovienne la plus connue à travers le monde », écrit le maire de Lisieux : « Ces reliques étaient reçues officiellement par le pape et il est d’usage planétaire, pour le Vatican, d’inviter les autorités locales du lieu de provenance des reliques. »

Voyage au Vatican : « Qui a payé ? »

« Nous souhaitons que vous nous indiquiez qui a payé les frais de votre séjour et de vos déplacements et pour quel montant », écrit Didier Canu dans sa lettre ouverte. « Ce déplacement officiel se faisant dans le cadre de mon mandat, les frais liés ont été réglés par l’Agglomération pour un montant de 1372,91 €, informe François Aubey. Je tiens à votre entière disposition les pièces comptables détaillées. » De son côté, Sébastien Leclerc indique : « En ce qui concerne les frais engendrés par cette invitation, la Ville a réglé 660 € pour le transport. » 

Les deux élus ont surtout profité de l’occasion pour inviter le pape François à venir à Lisieux, « invitation que j’espère voir se concrétiser dans les années qui viennent », assure Sébastien Leclerc. « Une telle visite serait de nature à accroître le rayonnement touristique national et international du Pays d’Auge sud », appuie le président de l’agglomération Lisieux Normandie.

« J’entends bien continuer »

François Aubey : « En tant qu’élu de la République, accompagnant dans leur quotidien des concitoyens de cultures, de philosophies et de confessions religieuses différentes, je suis profondément attaché au principe de laïcité qui fonde notre socle républicain et à la neutralité pleine et entière de nos services publics qui en découle. »

« Je suis, pour ce qui me concerne, dans l’action et non dans l’incantation, lance Sébastien Leclerc. Je fais le choix de m’appuyer sur les forces du territoire, pour le développer au mieux et pour que nos concitoyens puissent en tirer profit. Et j’entends bien continuer, malgré les interprétations erronées que vous faites de la loi du 9 décembre 1905. » 

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.





Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button