Problèmes sociaux

Dépression du post-partum : quels sont les facteurs de risque ? – Pourquoi Docteur ?


Une femme sur cinq connaît des changements dans sa santé mentale pendant la grossesse. C’est ce qu’a déclaré la professeure Ferdousi Begum, membre du Obstetrical and Gynaecological Society of Bangladesh (OGSB), lors du congrès de la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique (FIGO). “Il est prouvé que la morbidité psychiatrique, en particulier la dépression et l’anxiété, augmente chez la plupart des femmes au cours de cette période.”

Après l’accouchement, 10 % à 20 % des mères sont touchées par une dépression du post-partum, selon plusieurs données. Pour rappel, ce trouble est associé une tristesse intense et inexpliquée, une labilité émotionnelle, des problèmes de sommeil, des croyances négatives avec un sentiment de culpabilité, une perte d’intérêt pour le nourrisson, une dépréciation de ses compétences maternelles, voire des idées suicidaires.

Dépression du post-partum : des facteurs psychiatriques, socio-économiques et obstétricaux identifiés

D’après Sameena Chowdhury, professeure et membre du OGSB, plusieurs facteurs peuvent augmenter la probabilité de présenter des symptômes dépressifs dans les semaines qui suivent l’accouchement. Parmi eux, on retrouve :

  • Une grossesse durant l’adolescence
  • Des troubles de la fertilité
  • Une discrimination à l’égard du sexe de l’enfant
  • Des troubles mentaux préexistants / une toxicomanie
  • Des comorbidités physiques (hypothyroïdie, diabète gestationnel, etc)
  • Des complications pendant l’accouchement
  • Une grossesse non désirée
  • Peu ou pas de soutien social
  • La pauvreté / un faible niveau d’éducation

Post-partum : les symptômes dépressifs à prendre au sérieux

Farhana Dewan, une autre chercheuse bangladaise, a signalé que certains symptômes pouvaient être plus graves après la naissance du bébé et devaient être pris au sérieux. Ces signes sont :

  • Des pensées négatives concernant le bébé
  • L’incapacité à s’occuper de son propre enfant
  • Une intention de faire du mal au nourrisson
  • Des hallucinations (surtout auditives)
  • Des comportements suicidaires
  • De la paranoïa
  • Des violences physiques à l’égard de la famille

5 questions à poser pour identifier des troubles mentaux sévères chez les mères

“Pour la mère, les risques et les effets de la dépression du post-partum sont des mauvais soins, des comportements à risques et une prise de poids anormale. Chez les nourrissons, un faible poids et un retard de développement sont souvent observés”, a précisé Sameena Chowdhury. Ainsi, pour identifier des troubles mentaux graves, la chercheuse conseille de poser cinq questions aux jeunes mamans. “Pensez-vous que quelqu’un va vous faire du mal ? Entendez-vous quelqu’un que personne d’autre n’entend ? Pensez-vous que vous êtes plus capable de faire des choses que n’importe qui d’autre ? Avez-vous déjà eu l’intention de vous faire du mal ou de faire du mal à vos enfants ? Êtes-vous incapable de prendre soin de vous-même ?”



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button