Météo

Canicule : après les fortes chaleurs, une baisse brutale des … – actu.fr


Voir mon actu
Un panneau met en garde contre une alerte canicule le 18 août 2023 à Lyon. (©AFP/OLIVIER CHASSIGNOLE)

La vague de chaleur a étendu ce week-end son étouffante emprise, une large moitié sud de la France et 49 départements subissant dès dimanche matin la canicule, alors que beaucoup d’automobilistes prenaient encore le chemin du retour de vacances.

Ce lundi 21 août 2023, « des températures comparables, voire très légèrement supérieures, sont attendues », a indiqué Météo France, qui a placé pour ce lundi 50 départements en vigilance orange canicule.

Si ces très fortes chaleurs doivent se maintenir jusqu’en milieu de semaine, attention, la baisse des températures pourrait être brutale à partir de jeudi, préviennent les experts. Voici à quoi s’attendre. 

Le plus intense coup de chaleur de tout cet été 

Cet épisode de chaleur est le plus intense de tout l’été 2023 et « l’un des plus tardifs avec un tel niveau d’intensité », souligne Météo France.

La configuration météorologique crée un « dôme de chaleur », « avec les hautes pressions qui bloquent la chaleur sur une partie de la France », a expliqué un prévisionniste. « Le deuxième ingrédient, c’est le réchauffement climatique qui vient augmenter la probabilité d’avoir des températures élevées aussi tardivement », a-t-il souligné.

Dimanche, en milieu d’après-midi, des températures maximales entre 35 et 39 degrés dans les départements en vigilance orange, et jusqu’à 41 degrés en pointe, ont été observées par le prévisionniste.

Dans le Sud-Est, on a relevé jusqu’à 41,3°C à Cadenet (84), 40,8°C à Nîmes-Courbessac (30), 41°C à Trets (13), 41,3°C à Moulès-et-Baucels (34) et 41,1°C à Durban-Corbières (11). Dans la Drôme et l’Ardèche, les température s’échelonnent entre 38 et 40°C, localement davantage, comme à Saint-Laurent-du-Pape (07) où le record mensuel pour un mois d’août, de 41°C, est égalé.

Météo France

En fin d’après-midi, il a même fait plus de 42°C dans l’Hérault et l’Ardèche, ou encore dans la Drome, un record absolu.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Le pic caniculaire pour ce début de semaine

Selon le bulletin de dimanche après-midi de Météo France, les températures attendues ce lundi s’annoncent « comparables, voire très légèrement supérieures » à celles de dimanche. Et ces très fortes chaleurs doivent se maintenir jusque dans le milieu de la semaine.

« Le pic caniculaire est attendu entre mardi et mercredi », prévient l’organisme météo.

Certains records absolus risquent d’être battus, notamment mardi vers la vallée du Rhône, avec 40 à 42 degrés prévus. Des records absolus de températures maximales pourraient donc être atteints. La durée et l’intensité de cet épisode pourraient nécessiter une évolution de la vigilance vers une aggravation, surtout sur Drôme/Ardèche (voire le Vaucluse et le Gard), sur la carte de lundi 16h.

Météo France

Après la canicule, dégradation en fin de semaine

Si cette évolution de la canicule « demande encore à être confirmée », Météo France s’attend à une évolution de la situation et une « baisse des températures à partir de jeudi, voire vendredi ».

« Jusqu’à la journée de mercredi, on va avoir des températures très élevées, même probablement jeudi, pour une moitié sud du pays, on devrait encore rester dans ces chaleurs très marquées », a indiqué François Gouraud, prévisionniste Météo France, sur BFM-TV, dimanche. 

Il est assez probable que vendredi, de l’air plus frais, avec une dégradation, envahisse la plupart des régions, mais là aussi l’air très chaud pourrait peut-être résister sur une petite tranche sud vendredi.

François GouraudPrévisionniste Météo France

Le prévisionniste s’est dit « bien confiant que, d’ici le week-end, toutes les régions devraient être sorties de cette canicule ». 

Mais cette évolution marquera l’arrivée des orages, qui « se développeront du sud-ouest aux frontières de l’est, accompagnés de phénomènes ponctuellement violents et précédés d’une chaleur caniculaire », complète La Chaîne Météo.

Une chute brutale des températures ? 

Si Météo France ne se risque pas à davantage de projections, cette dégradation pourrait s’accompagner d’une chute brutale des températures, avance La Chaîne Météo. L’organisme prévoit un « coup de fraîcheur vendredi », avec un « temps devenant instable, nuageux et orageux » du fait d’un « repli du dôme de chaleur vers la Méditerranée, laissant la place à un courant de Nord frais lié à la plongée d’une goutte froide sur nos régions ».

« Une masse d’air océanique nettement rafraichie envahira toute la France », selon le prévisionniste, pour qui « seules la PACA et la Corse pourraient connaître un ultime jour de fortes chaleurs » vendredi.

Cette évolution pourrait nous faire perdre 10 à 20°C en 72 heures sur les régions de la moitié sud de notre pays entre mardi et vendredi prochain.

La Chaîne Météo

Un « changement radical de temps » prévu aussi par Guillaume Séchet, de Météo-Villes. Selon le météorologiste, « certaines régions pourraient perdre plus de 10 à 14°C en seulement 3 jours ». 

Cette chute parfois très nette des températures sera également accompagnée d’un retour de la pluie sur de très nombreuses régions. Ce retour de l’humidité devrait d’abord se manifester sous forme d’orages près des reliefs du sud du pays en milieu de semaine ainsi que plus localement entre le Centre et le Nord-Est avant de se généraliser peu à peu d’ici la fin de semaine sur la quasi totalité de la France.

Guillaume SéchetMétéorologiste à Météo-Villes

Des prévisions à affiner tout au long de la semaine. En attendant, chacun est d’abord invité à se protéger des fortes chaleurs, conseillent les autorités, qui ont activé un numéro vert.

Avec AFP

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.





Source

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button