Voyages

Quels sont les plus beaux endroits du Botswana ? – GEO


Amoureux de la nature sauvage et des paysages uniques : bienvenue au Botswana.

Le delta de l’Okavango

Le delta de l’Okavango est l’un des plus beaux endroits du Botswana et sans doute d’Afrique. Il est formé par les eaux de l’Okavango, provenant de l’Angola, et irriguant le désert du Kalahari sur 15 000 kilomètres carrés. Chaque année, l’arrivée des eaux submerge des îles qui réapparaissent avec l’évaporation. Le delta de l’Okavango abrite plus de 400 espèces d’oiseaux, mais aussi des crocodiles, des éléphants, des buffles et bien d’autres animaux.

Le désert du Kalahari

Le désert du Kalahari occupe la plus grande partie du Botswana, s’étendant aussi sur les pays voisins. Bien qu’on le qualifie de désert, le Kalahari est plutôt une savane sujette à la sécheresse, caractérisée par sa terre ocre et crevassée. Peuplé de lions, de mangoustes, d’antilopes et de suricates, hérissé de termitières, le Kalahari offre un spectacle saisissant.

Les pans de Makgadikgadi

Au Botswana, les pans sont de vastes étendues de sable qui brillent au soleil. Les pans de Makgadikgadi sont les restes d’un lac disparu il y a 10 000 ans. Ces terres aussi belles qu’inhospitalières sont un refuge pour des colonies d’autruches, de suricates et de gnous. Au milieu du désert, les îles granitiques de Kubu et Kukome, plantées de baobabs, sont considérées comme des lieux sacrés.

Safari animalier : les conseils d’un photographe pour réaliser les photos parfaites

La réserve de Moremi

Cette réserve naturelle s’étend à l’ouest du delta de l’Okavango. Elle propose aux visiteurs d’observer les espèces les plus emblématiques de la savane africaine : lions, girafes, éléphants, zèbres, gnous…

Le parc national de Nxai Pan

Au nord des pans de Makgadikgadi, on trouve le parc national de Nxai Pan. Déserté pendant la saison sèche, le parc attire des milliers d’animaux lorsque les pluies arrivent. Le visiteur peut alors s’extasier devant l’arrivée des éléphants, des girafes et des zèbres venant se rassasier.

Le parc national de Chobe

Avec une superficie de 11 700 kilomètres carrés, le parc national de Chobe est le troisième plus grand parc du Botswana. Il est réputé pour sa population d’éléphants, estimée à 50 000 individus. Les visiteurs peuvent aussi observer des lions, des hippopotames, des phacochères et des antilopes.

La réserve de Mashatu

Entre savane, forêt et marais, la réserve de Mashatu abrite de grands animaux comme l’éléphant, la girafe, le lion et l’autruche, ce qui lui vaut le nom de “terre des géants”. Il est possible de la sillonner à pied, à VTT ou à cheval.

Tanzanie vs Kenya : quelle est la meilleure destination pour un safari ?

Le parc transfrontalier de Kgalagadi

Situé dans le sud du Botswana, ce parc de 38 000 kilomètres carrés est partagé avec l’Afrique du Sud. Avec ses dunes rouges, il constitue l’un des plus beaux endroits du Botswana. C’est un paradis pour les grands fauves comme les lions, les léopards et les guépards, mais aussi pour l’oryx, animal emblématique du parc.

La réserve de Linyanti

Ancienne concession de chasse, la réserve de Linyanti est l’une des destinations de safari les plus prisées. Ses prairies verdoyantes parsemées d’acacias attirent une faune variée : éléphants, girafes, primates, lions… Ceux qui ont la chance de visiter Linyanti sont fascinés par ces troupeaux de milliers d’animaux sauvages traversant la réserve.

La réserve de Mokolodi

Située à 10 kilomètres au sud de Gaborone, Mokolodi est une réserve à but non lucratif. On peut y approcher de nombreux animaux sauvages, et en particulier le Rhinocéros blanc du Sud, qui fait l’objet d’un programme de repeuplement.

Sur le même thème :

Rhinocéros : faut-il leur couper les cornes pour les sauver du braconnage ?

Safari : comment choisir entre un autotour, un circuit en groupe, et un circuit privé ?

Journaliste et guide de safari : portrait d’un jeune Français à la double vie





Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button