Des sports

Alerte rouge aux particules fines : que se passe-t-il en Guadeloupe ? – Tameteo.com


Tout devrait rentrer dans l’ordre à partir de ce lundi 20 novembre.

Que se passe-t-il en Guadeloupe ? Les îles antillaises de ce département français sont placées en vigilance rouge à cause de la pollution de l’air. En effet, la qualité de l’air est actuellement “mauvaise” selon le site Gwad’Air. En cause : la forte concentration de particules fines due aux passages de nuages de sables provenant du Sahara.

Selon “une étude internationale de 2006” citée par Gwad’Air, les brumes de sable seraient un fertilisant pour les sols car “riche en phosphore, potassium, calcium et magnésium”. Les scientifiques se penchent actuellement sur le rôle de ce sable saharien sur l’accentuation des algues sargasses. Cette pollution atmosphérique est surtout très dangereuse pour la santé…

Mauvaise qualité de l’air

Depuis vendredi 17 novembre au matin, les brumes de sables jaunissent le ciel de l’archipel caribéen. La concentration de PM10 – les particules fines de moins de 10 micromètres de diamètre – dans l’atmosphère “devraient dépasser les 80 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil d’alerte”, révèle les scientifiques locaux de Gwad’Air.

La vigilance se maintient jusqu’à ce dimanche 19 novembre “pour la persistance de cet épisode de pollution, en raison d’une prévision d’un dépassement des 50 μg/m3 en PM10“, explique cette association agréée chargée de surveiller la qualité de l’air de l’ensemble des îles guadeloupéennes rapporte 20Minutes.

La situation rentrera dans l’ordre petit à petit. L’association prévoit une vigilance jaune, équivalent à une qualité de l’air dégradée, pour la journée de lundi 20 novembre sur la Guadeloupe.

Du sable du Sahara aux Antilles ?

Ce phénomène arrive chaque année durant une période allant d’avril à octobre. Malheureusement, il devient de plus en plus extrême et récurrent chaque année, explique le site spécialisé. Ces minuscules grains de sables s’envolent des déserts africains – et notamment du désert du Sahara – pour finir leur voyage aux Antilles.

La France métropolitaine connaît aussi quelques épisodes de temps en temps. À chaque épisode, le ciel se jaunit, “devient laiteux, opaque et brumeux”. Pourquoi la vigilance rouge ? Car ces phénomènes ont des conséquences néfastes sur la santé, comprenant des gênes respiratoires, des yeux irrités, la gorge qui grattent et, pour la Guadeloupe, une forte sensation de chaleur.

Pour limiter les effets sur la santé, Gwad’Air recommande aux personnes “vulnérables” de limiter les sorties, les activités sportives et aux abords des axes routiers. Parmi les personnes vulnérables : les femmes enceintes. Car une étude de 2019 a prouvé le lien entre l’exposition aux particules fines et les accouchements prématurés en Guadeloupe





Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button