Santé

Comment reconnaître les principales maladies du chien et les éviter ? – TF1 INFO


Proliférant dans la nature dès le printemps, les parasites externes comme les puces, les tiques ou les phlébotomes raffolent du sang de l’animal. Les piqûres sont désagréables pour le chien, mais elles présentent surtout le risque de lui transmettre une maladie. 

La Maladie de Lyme transmise par une tique infectée peut toucher vos animaux avec fièvre, léthargie, perte d’appétit, douleurs et gonflements articulaires. Sans traitement antibiotique adapté, elle peut affecter les organes et les muscles du chien jusqu’à devenir fatale. Moins grave, l’anaplasmose a les mêmes causes, symptômes et traitements. Cet acarien peut également transmettre la piroplasmose canine (fièvre de la tique ou babésiose). Elle se traduit par de nombreux symptômes : fièvre, léthargie, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, perte d’appétit, urines foncées, difficultés respiratoires, troubles de la coordination. L’administration d’un antiparasitaire s’impose rapidement pour éviter les défaillances d’organes et le décès du chien. La meilleure façon de les éviter est de traiter votre chien contre les parasites externes en prévention à chaque début de printemps et de surveiller son pelage

Du côté des parasites internes, le ver du cœur est redoutable. Le moustique est le principal vecteur de la dirofilariose, essentiellement présente en France dans les régions du sud. En se développant, les nématodes s’installent dans le cœur et les artères pulmonaires, avec une prolifération silencieuse et asymptomatique au début. Plusieurs mois après, les symptômes apparaissent : baisse de l’appétit et de la tonicité, toux, difficultés respiratoires, insuffisance cardiaque, épanchement pleural, malaises… Selon le Docteur Damoiseaux, spécialiste en cardiologie animale au Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis à Paris, un traitement antiparasitaire est possible, mais risqué. Une intervention chirurgicale est aussi parfois réalisable. Cependant, le meilleur traitement reste la prévention. Parlez-en avec votre vétérinaire !



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button