Sécurité internationale

Matières premières : CANADA FX DEBT – Le dollar canadien s’affaiblit pour la cinquième semaine alors que les coûts d’emprunt mondiaux augmentent – Zonebourse.com


Le dollar canadien a peu varié par rapport à son homologue américain vendredi, la devise ne parvenant pas à rattraper sa baisse hebdomadaire alors que la récente hausse des rendements obligataires mondiaux a freiné le sentiment des investisseurs.

Le huard s’échangeait presque sans changement à 1,3540 pour un billet vert, soit 73,86 cents américains, après avoir atteint son niveau le plus faible depuis le 1er juin à 1,3574. Pour la semaine, la devise était en baisse de 0,8 %, sa cinquième baisse hebdomadaire consécutive.

Le dollar canadien “réagit aux changements dans l’appétit pour le risque et les prix des produits de base à l’échelle mondiale plus qu’aux facteurs intérieurs”, a déclaré Karl Schamotta, stratège en chef du marché chez Corpay, dans une note.

“Nous sommes de plus en plus sceptiques quant à la capacité de l’économie canadienne à résister à la hausse des coûts d’emprunt mondiaux qui se produit actuellement, et nous nous attendons maintenant à ce que les tensions se fassent sentir plus profondément dans les mois à venir.

L’économie canadienne pourrait être particulièrement sensible à la hausse des taux d’intérêt, les ménages ayant emprunté massivement pendant la pandémie pour participer à un marché immobilier en pleine effervescence.

Les actions mondiales sont restées bloquées vendredi autour de leurs plus bas niveaux depuis deux mois, après une semaine au cours de laquelle les rendements américains ont atteint des sommets en près de 16 ans, les investisseurs s’attendant à ce que les taux d’intérêt restent élevés plus longtemps.

Le prix du pétrole, l’un des principaux produits d’exportation du Canada, était en hausse de 1 % à 81,17 dollars le baril, mais se dirigeait vers une baisse hebdomadaire, les difficultés économiques de la Chine ayant éclipsé les signes d’une offre insuffisante.

Les données nationales ont montré que les prix à la production ont augmenté de 0,4 % en juillet par rapport à juin, tandis que le rythme de la baisse annuelle a ralenti à 2,7 % par rapport à 5,5 %.

Les rendements des obligations d’État canadiennes ont baissé sur une courbe plus plate, suivant les mouvements des bons du Trésor américain.

Le taux à 10 ans a baissé de 4,1 points de base à 3,727%, après avoir atteint jeudi son plus haut niveau intrajournalier en près de 15 ans à 3,828%. (Reportage de Fergal Smith ; Rédaction de David Gregorio)



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button