Des sports

Les femmes trans exclues des compétitions internationales d’échec – Libération


En raison du nombre croissant de demandes de reconnaissance de joueuses transgenres, la Fédération internationale des échecs a choisi ce lundi de leur interdire l’accès aux compétitions mondiales. En attendant une nouvelle règlementation dont l’élaboration pourrait durer deux ans.

Non-sens. La Fédération internationale des échecs (Fide) a publié lundi 14 août un communiqué dans lequel elle remet en cause la participation des joueurs d’échecs transgenres aux compétitions mondiales, et plus particulièrement des femmes. Selon la Fide, le nombre croissant de demandes de reconnaissance de joueurs transgenres pousserait la fédération à revoir sa réglementation. La Fide assure qu’elle «reconnaîtra l’identité de genre d’un individu si elle est cohérente avec l’identité qu’elle entretient dans sa vie en dehors des échecs, et qui a été confirmée par les autorités nationales lors d’un changement légal et formel».

La participation des femmes transgenres dépendra, elle, d’une analyse au cas par cas. «Dans le cas où le sexe a été changé d’homme à femme, la joueuse n’a pas le droit de participer aux épreuves pour femmes, jusqu’à ce qu’une nouvelle décision de la Fide soit prise», écrit noir sur blanc la fédération. Ce processus pourrait prendre jusqu’à deux ans. «Le changement de sexe est un changement qui a un impact significatif sur le statut d’un joueur et sur son éligibilité future aux tournois, il ne peut donc être effectué que si une preuve pertinente du changement est fournie», a déclaré la Fide. D’ici là, les femmes transgenres seront reléguées dans une catégorie ouverte. Cette décision a suscité de nombreuses critiques.

Dans un article paru sur le site The Mary Sue intitulé «Oh super, maintenant je ne peux plus jouer aux échecs car je suis trans», la journaliste trans et joueuse d’échec Ana Valens dénonce l’annonce de la Fide. «Je ne pense pas être plus intelligente que la plupart des femmes cis et je ne pense pas non plus que mes années de pré-transition m’aient donné un avantage inné aux échecs», écrit-elle. Si la question de l’avantage physique fait polémique dans de nombreuses disciplines sportives, elle ne se pose pas dans le cas d’une compétition d’échec, où seuls les muscles du cerveau sont sollicités. «Pourtant, la FIDE considère les femmes transgenres comme une sorte de menace pour l’intégrité des femmes cisgenres jouant aux échecs», interprète Ana Valens.

De son côté, la joueuse Yosha Iglesias s’est inquiétée dans un tweet sur sa participation aux prochaines compétitions : «Quelqu’un peut-il me dire ce qui est considéré comme un événement officiel de la FIDE ? Serai-je autorisée à jouer le Championnat de France dans 3 jours ? La Coupe d’Europe des clubs en septembre ?»

En outre, cette nouvelle politique ne concerne pas les hommes transgenres qui concourent dans les catégories masculines. Le communiqué de la Fide précise toutefois que les hommes transgenres seront déchus de tous les titres qu’ils auraient obtenus dans la catégorie féminine avant leur transition. Et qu’ils pourraient les récupérer uniquement s’ils prouvent qu’ils sont redevenus une femme et qu’ils possèdent toujours la licence qui détient le titre originel. De nombreuses questions restent en suspens, qu’Ana Valens pose dans son article : «Quel est l’intérêt de cette mesure ? Les femmes transgenres seraient-elles naturellement meilleures aux échecs ? Serions-nous trop intelligentes pour jouer avec des femmes cis ?»





Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button