Événements mondiaux

GE Vernova acquiert Greenbird – Boursorama


(AOF) – L’activité Digital de GE Vernova a annoncé l’acquisition de Greenbird Integration Technology AS, une société de plateforme d’intégration de données axée sur les services publics. Cette acquisition souligne l’engagement de GE Vernova à investir dans les technologies et les talents qui aident à accélérer le réseau énergétique durable. Les conditions financières de l’acquisition ne sont pas divulguées.

La plateforme accélérera GridOS, le premier portefeuille de logiciels au monde conçu spécifiquement pour l’orchestration de réseau, en ajoutant de nouvelles capacités pour connecter les systèmes et intégrer les données à travers le réseau plus facilement et à plus grande échelle.

La plateforme logicielle d’orchestration et la suite d’applications GridOS permettent de sécuriser et de fiabiliser les opérations du réseau tout en offrant la résilience et la flexibilité dont ont besoin les services publics du monde entier.


AOF – EN SAVOIR PLUS


Des résultats à nouveau fragilisés pour les compagnies européennes

Alors que le carburant représente jusqu’à 35% de leurs coûts, les professionnels estiment que les compagnies aériennes européennes ne devraient pas revenir aux bénéfices avant 2023 ou 2024 au plus tôt. Ces acteurs prévoient que les prix de l’énergie resteraient élevés au moins jusqu’en 2023. L’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé une prévision de pertes cumulées de 9,7 milliards de dollars en 2022 pour les compagnies aériennes à travers le monde il faudra encore attendre 2023 pour voir le retour aux bénéfices à l’échelle globale du fait notamment de la flambée des coûts du pétrole et de la hausse des coûts de main-d’œuvre. Point positif : la demande de voyage semble résister aux incertitudes provoquées par la situation économique et politique internationale. Toutefois les incertitudes concernant le Covid, la guerre en Ukraine, ainsi que la hausse des prix renforcent les réservations de dernière minute. Selon l’Iata, seulement 8 % des réservations internationales passées fin mai allaient au-delà de septembre.


Le climat social se dégrade dans les compagnies low-cost

Ces compagnies bénéficient d’un redémarrage très fort. Elles avaient déjà réussi à accaparer 40% du trafic aérien en 2021, cette proportion pouvant même monter à 50% cette année. Toutefois des mouvements de grève ont affecté l’activité de Volotea, d’EasyJet et de Ryanair, avec des confrontations sur les rémunérations et les conditions de travail. De façon générale, le secteur se heurte à une pénurie de personnel. Après avoir coupé sévèrement dans leurs effectifs en 2020 et 2021, les compagnies et les aéroports doivent recruter urgemment pour accompagner le redécollage de l’activité.


En savoir plus sur le secteur Biens d’équipement


Plan d’investissement dans le ferroviaire

L’industrie ferroviaire française se situe à la seconde place en Europe et à la troisième place sur le plan mondial. Cette industrie affiche une balance commerciale excédentaire, qui génère plus de 100.000 emplois en France. L’annonce du plan d’avenir pour les transports ferroviaires français prévoit notamment la régénération et la modernisation du réseau, dont l’âge moyen est de 30 ans sur notre territoire. Cet âge est bien supérieur à celui de pays comme l’Allemagne (17 ans) et la Suisse, (15 ans). Un investissement annuel passant de 2,8 milliards d’euros, à près de 4 milliards d’euros doit permettre de maintenir en bon état tout le réseau.


En savoir plus sur le secteur des Médias


L’intelligence artificielle, menace ou opportunité pour les éditeurs de presse professionnelle et spécialisée ?

Après avoir bataillé pour que les géants de la tech les rémunèrent au titre des droits voisins, les éditeurs de presse s’inquiètent de l’utilisation de leurs données au profit de l’intelligence artificielle (IA). L’IA générative se nourrit des informations qu’elle trouve sur internet, dont celles des médias. Ces derniers peuvent cependant empêcher l’utilisation de leurs données par une IA grâce à la directive européenne de 2019 et sa traduction en droit français, qui encadrent la recherche de textes et de données. Toutefois cela reste théorique. En attendant, certains acteurs spécialisés du monde de l’édition s’emploient à rassurer les investisseurs après la perte de valeur en bourse de certaines entreprises. Ainsi les spécialistes de l’information professionnelle, ou éditeurs de publications académiques, tels que RELX, Pearson ou Wolters Kluwer multiplient les messages rassurants et présentent l’IA davantage comme une opportunité qu’une menace en soulignant qu’ils utilisent eux-mêmes l’IA. Les analystes restent généralement confiants sur ces acteurs de l’édition spécialisée car leur solide atout repose sur la fiabilité des informations qu’ils transmettent, ce qui est encore loin d’être le cas de l’IA. Pour le moment…



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button