Sécurité internationale

Arabie Saoudite: un Américain exécuté pour avoir torturé et tué son père – Yahoo Actualités


La peine capitale est courante en Arabie Saoudite. Ce mercredi, c’est un ressortissant américain reconnu coupable d’avoir torturé et tué son père égyptien qui a été exécuté, a indiqué l’agence de presse officielle saoudienne SPA.

“Bishoy Sharif Naji Naseef, de nationalité américaine, a été exécuté dans la région de Ryad”, a ajouté l’agence en citant un communiqué du ministère de l’Intérieur du royaume saoudien, l’un des pays qui a le plus recours à la peine capitale dans le monde.

Un tribunal saoudien a conclu que Bishoy Sharif Naji Naseef, dont l’âge n’a pas été précisé, avait battu, torturé et étranglé son père égyptien et avait mutilé son corps, selon la même source. Il a également consommé de la drogue et tenté de tuer une autre personne.

Le mode d’exécution n’a pas été précisé, mais la décapitation est souvent utilisée lors de l’application de la peine de mort.

À Washington, le porte-parole du département d’État, Vedant Patel, a déclaré à la presse: “nous sommes au courant des informations (sur l’exécution) et surveillons la situation mais nous n’avons pas de détails”.

Il a ajouté qu’un responsable du consulat américain avait rendu visite à Bishoy Sharif Naji Naseef pour la dernière fois en juillet.

91 condamnés à mort depuis le début de l’année

Plus de 1000 condamnés à mort ont été exécutés depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du roi Salmane et de son fils Mohammed, dirigeant de facto du royaume, selon un bilan de l’organisation britannique Reprieve et de l’ESOHR (European Saudi Organization for Human Rights) publié en début d’année.

Cette année, 91 condamnés à mort ont été pour le moment exécutés, selon un décompte de l’AFP basé sur les annonces officielles. En 2022, c’étaient 147 personnes , soit plus du double de l’année précédente. Parmi celles-ci, 81 condamnées pour terrorisme avaient été exécutées le même jour, suscitant un tollé international.

L’Arabie saoudite est régulièrement pointée du doigt par les ONG internationales qui l’accusent de violer les droits humains.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO – Au Yémen déchiré par la guerre, la crise économique laisse la population exsangue



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button