Politique

“Ils n’ont pas honte” : la nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l … – Marianne


Cela fait désormais deux semaines que Pap Ndiaye a posé ses valises à Strasbourg. Poussé vers la sortie lors du dernier remaniement, ce professeur des universités et ancien ministre de l’Éducation nationale a été nommé mercredi 26 juillet, « ambassadeur, représentant permanent de la France auprès du Conseil de l’Europe », a annoncé l’Élysée dans un communiqué. Une décision d’Emmanuel Macron prise « sur proposition de la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères », Catherine Colonna. Si l’ex-ministre a affirmé que cette nomination s’inscrivait « en droite ligne » de ses engagements face aux critiques qui y voient un recasage de complaisance, au Quai d’Orsay, la nouvelle n’a pas été accueillie avec enthousiasme.

À LIRE AUSSI : Management libéral, pantouflage chez AXA : Julien Steimer, l’homme qui veut faire du Quai d’Orsay une SARL

Déjà très tourmentés par la réforme du corps diplomatique survenue en avril 2022, les diplomates et agents du ministère des Affaires étrangères se sentent de plus en plus déconsidérés. Interrogés par Marianne sur la nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe, nombre d’entre eux admettent, encore une fois, avoir été stupéfaits par cette désignation surprise. « Il est clair qu’il ne faut pas avoir honte, d’une part pour avoir proposé ce poste à Pap Ndiaye, et d’autre part pour accepter un tel poste, souffle un agent de la Maison. Mais il faut bien payer l’École alsacienne [établissement privé où sont scolarisés les enfants de Pap Ndiaye]… Le Quai n’en ressort pas grandi. »

Résignation

Pourtant, selon les membres de la majorité, le profil de Pap Ndiaye, spécialiste de l’histoire sociale des États-Unis et des questions de racisme et de discrimination, est adéquat pour ce poste dont la fonction principale est d’assurer le respect des droits de l’homme en Europe. Interrogé par Le Monde son entourage va même jusqu’à affirmer que cette nouvelle fonction est « en totale continuité avec ses sujets d’engagements personnels et professionnels ». « Je travaille depuis longtemps sur les questions de racisme et de discrimination. Et dans mes fonctions de ministre de l’Éducation nationale, j’ai aussi prêté grande attention à cela », se défend quant à lui Pap Ndiaye.

À LIRE AUSSI : États généraux de la diplomatie : au Quai d’Orsay, l’impression d’avoir “été pris pour des imbéciles”

Pas de quoi convaincre les diplomates agacés par cette nomination. « On ne comprend pas ce qu’il va faire là-bas. Il n’a jamais fait de diplomatie et n’a donc aucune légitimité », confie un diplomate chevronné. Gabriel Keller, diplomate retraité et ex-ambassadeur à Belgrade pendant la guerre de Bosnie, déclarait à Marianne en juin 2022, en plein mouvement de colère des agents du Quai d’Orsay,que « la diplomatie n’était pas un métier de passage mais un métier d’apprentissage… ». Mais finalement, rien de bien nouveau sous le soleil. Comme le poste de représentant permanent de la France auprès de l’OCDE – attribué à l’ancienne secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, en novembre dernier – celui du Conseil de l’Europe est souvent attribué aux politiques « en guise de cadeau » selon les agents de la Maison « car ça leur permet notamment de rester à Paris ». Résignation et lassitude sont donc au goût du jour. Il est désormais quasi impossible pour un diplomate d’accéder à ces postes importants.





Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button