Droit international

Coup d’État au Niger – Témoignage du Tigré – Les réfugiés ukrainiens emménagent – Priorité… – Presseportal.ch


Madame, Monsieur,

Des millions d’enfants, notamment dans les villages SOS, sont traumatisés par la guerre et les conflits armés. Ils perdent des proches, sont séparés de leur famille et observent des scènes de violence et de destruction. Niguss Hailu raconte comment il a réussi à s’occuper des enfants et des adolescents dont il avait la charge pendant la guerre civile au Tigré. L’incertitude règne également au Niger, un autre pays cible de SOS Villages d’Enfants Suisse. Maria Luisa Macieira Légeret explique les conséquences du coup d’État pour les personnes sur place.

Par ailleurs, les six familles d’accueil ukrainiennes qui avaient trouvé refuge à Rehetobel (AR) emménagent dans leurs propres logements d’ici la fin du mois. Rolf Widmer prend la parole.

Dans le troisième numéro de ZOOM-SOS cette année, nous donnons une voix aux enfants. Découvrez comment nous soutenons les jeunes grâce aux projets « Peer Counseling » et « CAREer ».

Meilleures salutations,

Cornelia Krämer

Niger : coup d’État militaire dans l’un des pays cibles de SOS Villages d’Enfants Suisse

Le 26 juillet 2023, des officiers de la garde présidentielle ont séquestré le président Mohamed Bazoum, élu démocratiquement, et ont proclamé sa destitution. Après leur prise du pouvoir, les putschistes ont suspendu la Constitution et dissout toutes les institutions constitutionnelles. Le Niger est l’un des pays cibles de SOS Villages d’Enfants Suisse. Outre le village d’enfants SOS de Dosso, nous soutenons des programmes de renforcement des familles à Diffa, Niamey, Maradi et Kantché. Notre responsable de programme, Maria Luisa Macieria Légeret, est en contact avec les collaborateurs et collaboratrices sur place. Dans une interview, elle explique les défis que représente le coup d’État pour le programme.

Cliquez icipour découvrir l’interview de Maria Luisa Macieria Légeret. Elle se tient à disposition pour des discussions de fond et des interviews. En cas d’intérêt, merci de contacter Cornelia Krämer, responsable de la communication.

Tigré : témoignage d’une « sombre période »

En 2020, Niguss Hailu, responsable de programmes du village d’enfants SOS de Mekele, la capitale de la région du Tigré, au nord de l’Éthiopie, avait un mauvais pressentiment face à la dégradation de la situation politique dans la région. Il a constitué des réserves alimentaires et informé les enfants, les adolescents et les personnes responsables de la marche à suivre en cas de conflit. Ces préparatifs ont porté leurs fruits : lorsque la guerre civile a éclaté en novembre 2020, tous savaient quoi faire. Après deux ans de combats intenses, les armes se sont tues et les 121 enfants, les 141 jeunes et les 19 personnes, tous sous la responsabilité de Niguss, étaient en sécurité.

Dans son interview, Niguss se remémore cette « sombre période » et explique comment il a réussi à garantir la sécurité de tous en plein conflit. Lisez l’interview de Niguss Hailu ici.

Ukraine : de l’aide d’urgence à l’aide à l’intégration

Les enfants ukrainiens qui grandissent sans leurs parents sont particulièrement touchés par la guerre. Fuyant le conflit, ceux-ci ne peuvent pas compter sur la protection des adultes. Avec le soutien de SOS Villages d’Enfants Suisse, l’association tipiti a donc évacué six familles d’accueil ukrainiennes fin mars 2022 et les a mises en sécurité dans un ancien établissement de retraite et de soins à Rehetobel (AR). En Suisse orientale, ces familles ont reçu tout le nécessaire et ont été accompagnées pour qu’elles puissent s’adapter le plus rapidement possible à la vie quotidienne. Fin août, elles déménageront dans leurs propres logements. Rolf Widmer, directeur de tipiti, explique dans une interview les défis à prendre en compte. Lisez l’interview de Rolf Widmer ici.

Si une interview avec Rolf Widmer vous intéresse, veuillez contacter Cornelia Krämer, responsable de la communication.

Sujet du numéro 3 de ZOOM-SOS : donner une voix aux enfants et aux jeunes

Les enfants et les adolescents ont des choses à dire. Or, bien trop souvent, ils ne sont pas entendus, même lorsqu’il s’agit de leurs propres besoins et de leurs droits. Impliquer activement les enfants et les adolescents constitue l’un des piliers du programme de SOS Villages d’Enfants Suisse. Nos collaboratrices et collaborateurs leur expliquent leurs droits et leur donnent la confiance nécessaire pour les revendiquer et les transmettre à d’autres, ce qui implique de les écouter, de les laisser s’exprimer et de prendre en considération leur opinion.

« Peer Counseling » : une oreille attentive pour des personnes du même âge

Au village d’enfants SOS de Dhanghadhi au Népal, Sabita, 14 ans et conseillère, offre une oreille attentive pour des jeunes du même âge. Le conseil entre personnes du même âge, également appelé « Peer Counseling », a fait ses preuves pour SOS Villages d’Enfants et compte parmi les mesures mises en place par l’organisation pour renforcer la santé mentale. En effet, entre camarades du même âge, il est plus facile de surmonter les blocages culturels et d’oser assumer sa vulnérabilité émotionnelle. SOS Villages d’Enfants Népal a organisé pour la première fois en mars 2022 une formation de quatre jours sur le « Peer Counseling ». Quarante jeunes issus des programmes SOS y ont participé. Les jeunes sont formés en vue de devenir des conseillers capables d’écouter leurs pairs avec attention et empathie en créant des liens de confiance. Ils peuvent ainsi aider les autres à identifier leurs problèmes et à prendre leurs émotions au sérieux.

Dans le numéro actuel de ZOOM-SOS, Sabita raconte pourquoi il est plus facile pour les jeunes filles et les jeunes garçons de parler de leurs soucis avec des jeunes de leur âge plutôt qu’avec des adultes.

CAREer : un projet pour les jeunes adultes et les care leavers en Suisse

Les care leavers sont des personnes qui ont passé une partie de leur enfance ou de leur adolescence dans une famille d’accueil ou une institution. À leur majorité, ils doivent voler de leurs propres ailes, ce qui, pour beaucoup, représente un défi majeur. Desiree Righetti témoigne : « En sortant du foyer, j’avais beaucoup de questions et peu de réponses. Qu’est-ce qu’une réduction de prime ? Comment remplir ma déclaration d’impôts ? À quelle prestation financière ai-je droit ? ». Chaque mois, elle avait nettement moins d’argent que quelqu’un ayant droit aux aides sociales. Quand on lui demande pourquoi elle n’a pas demandé ces aides, elle répond : « Parce que j’avais été mal informée et que personne ne m’avait expliqué mes droits et les possibilités qui s’offraient à moi. J’étais livrée à moi-même, je devais agir en adulte et prendre mes responsabilités en main. »

Desiree Righetti a eu de la chance. Son mari lui apporte les moyens financiers nécessaires pour envisager des études dans une haute école spécialisée. Après un an de stage préalable dans le domaine social et quatre semestres validés, Desiree est désormais sur la bonne voie pour devenir assistante sociale et s’engager professionnellement pour les autres et particulièrement pour les care leavers.

Le projet CAREer de SOS Villages d’Enfants s’adresse à d’anciens enfants placés en famille d’accueil ou en foyer ainsi qu’à de jeunes adultes ayant besoin d’aide pour se (ré)orienter sur le marché du travail ou pour relever d’autres défis liés à leur projet de vie ou à la gestion de leurs finances.

Le projet CAREer expliqué en deux minutes (disponible uniquement en allemand).

Article ZOOM-SOS sur Desiree Righetti « Je veux les mêmes chances »

Contact médias: 
Cornelia Krämer, responsable communication 
Fondation SOS Village d’Enfants Suisse
Tel.: 031 979 60 64
E-Mail:  [email protected]
 
SOS Villages d’Enfants
Dans plus de 135 pays, SOS Villages d’Enfants apporte la chaleur d’un foyer aux enfants en détresse et protège les enfants en danger de la perte de leur famille. La Fondation SOS Village d’Enfants Suisse est une organisation privée d’aide à l’enfance, indépendante sur le plan politique et religieux. Elle finance les programmes des villages d’Enfants SOS dans les pays en développement.
De plus amples informations sont disponibles à l’adresse  www.sosvillagesdenfants.ch 



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button