Immobilier

Les piscines débarquent en Normandie – Les Échos


Réputée pour sa verdure mais raillée, parfois, pour sa météo pluvieuse, la Normandie change de visage. Si elle ne se couvre pas encore totalement du bleu des piscines, ces dernières fleurissent depuis le confinement du Covid-19.

« Cette crise sanitaire a marqué une prise de conscience qu’on pouvait profiter aussi en restant à la maison, être bien chez soi avec une piscine, lieu de convivialité et de qualité de vie, alors qu’avant on avait tendance à prendre l’avion pour ses vacances », analyse Thierry Larcher, fondateur de Larcher Piscines. Son entreprise, créée en 2005 et installée à Deauville et à Caen (Calvados), a bénéficié du phénomène, nouveau pour la région au nord de la Loire.

Carnet de commandes rempli

Un certain nombre de propriétaires, de résidences secondaires ou pas, ont alors engagé des travaux pour l’aménagement de bassins. « On a connu trois années de folie à partir de 2020 en doublant notre carnet de commandes », se souvient le dirigeant. D’une quinzaine de piscines par an, l’entreprise, au chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, a alors réalisé pas moins de trente chantiers.

Le constat d’un avant et d’un après-Covid est également partagé chez Aquastil Piscines à Bayeux (Calvados). « Restés chez eux, les Français ont connu des vacances loupées et ont voulu rendre leur jardin plus agréable avec un air de vacances. Notre carnet de commandes a été multiplié par trois », se remémore Jordan Lainé, responsable commercial de l’entreprise, créée en 2008.

Pas de crise pour le haut de gamme

Couvrant une partie du Calvados et le département voisin de la Manche, Aquastil Piscines continue de progresser avec la réalisation d’une quarantaine de bassins par an. D’un peu moins d’un million d’euros, son chiffre d’affaires a atteint en 2022 les 2 millions d’euros. Des embauches ont été nécessaires et dix techniciens actuellement réalisent les divers aménagements.

La démocratisation du produit et la grande variété des prix ont rendu la piscine attractive et accessible. De son côté, le marché du haut de gamme ne semble pas connaître la crise. Des piscines à fond mobile avec une terrasse qui s’enfonce dans l’eau commencent à être installées. Dans le même temps, le marché des spas, moins coûteux et nécessitant moins de place, a décollé. « Nos ventes ont aussi été multipliées par trois », calcule Jordan Lainé.

Léger tassement en 2023

Même si un léger tassement est constaté avec un début d’année 2023 plus calme, les commandes de piscines sont toujours là. « Certains clients doivent patienter », constate Thierry Larcher. Si l’inquiétude sur les ressources en eau et l a hausse des prix de l’énergie ont freiné certaines ardeurs, le beau temps de ces dernières semaines en Normandie pourrait redonner un coup de fouet au marché.

Après une forte baisse sur les spas, avec une chute de 60 % chez Aquastil Piscines, la reprise se fait sentir. Les étés moins caniculaires qu’ailleurs rendent la région de plus en plus attirante. Les touristes et les piscinistes s’en réjouissent.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button