Problèmes sociaux

Chine: nouvelle série d’indicateurs économiques décevants en juillet – Le Figaro


De nombreux chiffres pointent une consommation en berne. Pékin s’est abstenu de publier ce mois-ci les données du chômage des 16-24 ans, qui culminait en juin au niveau record de 21,3%.

La Chine a publié mardi 15 août une série d’indicateurs économiques plus décevants qu’espéré pour le mois de juillet, accentuant la pression pour un vaste plan de relance dans la deuxième économie mondiale afin de stimuler la croissance. Les ventes au détail, principal indicateur de la consommation des ménages, ont seulement progressé de 2,5% sur un an le mois dernier, selon des chiffres officiels du Bureau national des statistiques (BNS). Des analystes sondés par l’agence Bloomberg s’attendaient à une accélération (3,6%), après une augmentation de 3,1% en juin de cet indice très suivi par les marchés.

L’activité pénalisée par l’immobilier

Signe d’une consommation atone en Chine, les prêts aux ménages ont atteint le mois dernier leur niveau le plus faible depuis 2009, selon des chiffres publiés vendredi. Pour soutenir l’activité, la banque centrale chinoise a abaissé mardi un taux de référence pour les prêts à moyen terme et injecté dans l’économie 400 milliards de yuans (50,4 milliards d’euros). Le taux d’intérêt pour les prêts à un an de la banque centrale aux établissements financiers (MLF) passe ainsi à 2,50% contre 2,65% auparavant. Cette mesure permet de réduire les coûts de financement des banques commerciales pour les encourager à accorder davantage de crédits à des conditions plus favorables.

L’activité est particulièrement pénalisée par les déboires du secteur immobilier et son surendettement astronomique, une confiance en berne des consommateurs et le ralentissement économique mondial qui pèse sur la demande en biens chinois et donc les exportations. Logiquement, la production industrielle a également ralenti en juillet (+3,7% sur un an), contre 4,4% un mois plus tôt. Les analystes avaient anticipé un tassement plus modéré (4%).

L’investissement en capital fixe ralentit

Le mois dernier, le taux de chômage pour l’ensemble de la population active a légèrement augmenté par rapport à juin pour atteindre 5,3%, selon des chiffres officiels qui ne mentionnent pas ce mois-ci le taux pour les 16-24 ans. Le chômage des jeunes était en juin à un niveau record (21,3%). En Chine, le taux de chômage est calculé pour les seules zones urbaines et ne dresse par conséquent qu’un tableau partiel de la situation.

Pour sa part, l’investissement en capital fixe a ralenti à +3,4% sur un an sur les sept premiers mois de l’année. C’est son rythme de croissance le plus faible depuis 2020. Cet indicateur est le reflet des dépenses consacrées à l’immobilier, aux infrastructures, aux équipements ou encore aux machines, des secteurs sur lesquels le gouvernement s’est appuyé dans le passé pour stimuler l’activité.



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button