Des sports

Voici pourquoi Jeffrey Loria en veut à Derek Jeter – TVA Sports


L’ancien propriétaire des Marlins de Miami Jeffrey Loria en veut à Derek Jeter pour une raison bien particulière: avoir démoli l’étrange œuvre multicolore qui ornait autrefois l’intérieur du domicile de l’équipe.

C’est ce qu’il a indiqué dans un entretien avec le quotidien Miami Herald, en marge de la publication de son livre intitulé De la première rangée: réflexions d’un propriétaire d’équipe du baseball majeur et d’un vendeur d’œuvres d’art.

• À lire aussi: MLB : un joueur-étoile aurait fréquenté une mineure

• À lire aussi: Les Blue Jays évitent l’humiliation

• À lire aussi: Shohei Ohtani : les joueurs des Giants font du lobbyisme

«Jeter est arrivé et il a détruit notre stade», a déclaré celui qui a été le propriétaire des Marlins de 2002 à 2017.

Après avoir acheté l’équipe des ligues majeures avec le milliardaire Bruce Sherman, l’ancien joueur-vedette des Yankees de New York a choisi de retirer la statue «Home Run» qui était installée derrière le champ centre.

«Détruire une œuvre d’art est une chose horrible à faire», a-t-il ajouté.

La structure avait été créée par un ami de Loria et avait coûté 2,5 millions $. Elle se mettait en marche chaque fois qu’un joueur des Marlins frappait un coup de circuit ou que l’équipe gagnait. Les poissons, des mouettes et des pélicans mécaniques tournoyaient pendant un cycle de 29 secondes. La structure est maintenant érigée sur une place extérieure.

«J’ai demandé à l’artiste s’il pouvait la récupérer et je lui ai dit que je l’aiderais à lui trouver une nouvelle maison. Il ne veut cependant pas être impliqué. Présentement, elle pourrit dehors», a poursuivi celui qui a orchestré la vente et le déménagement des Expos de Montréal.

Rempli d’amertume

Loria ne s’est pas arrêté à la statue.

«J’étais pointilleux sur toutes les couleurs que nous mettions dans le stade et cela a été changé. Ce n’était pas nécessaire de faire ce changement. Ils ont recouvert tous les carreaux [colorés] que nous avons apportés d’Europe. Pour moi, cela reflétait la culture de Miami. Maintenant, tout est bleu. C’est ridicule. Les équipements comme les aquariums derrière le marbre – ils étaient là pour les enfants –, […] ils s’en sont débarrassés. C’est idiot.»

L’homme d’affaires américain a vendu les Marlins pour un montant de 1,2 milliard $.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button