Des sports

Le premier club de Quidditch du Morbihan va ouvrir à Erdeven – Le Télégramme


Quel est le principe ?

Le Quidditch est un sport de balle, issu de l’univers imaginé par J. K. Rowling pour la saga Harry Potter. « C’est un mélange de handball, de rugby et de balle aux prisonniers, convivial et fun, où le but est de marquer plus de points que l’équipe adverse », explique Nicolas Lavorel, joueur depuis huit ans et président de l’Association erdevennoise de Quadball – nom officiel du Quidditch. Avec une particularité : les joueurs se déplacent sur un balai. Chaque équipe compte trois poursuiveurs, un gardien et deux batteurs. Un attrapeur entre sur le terrain à la 18e minute. S’il attrape le vif d’or – accroché au short d’un joueur -, son équipe remporte la partie, le jeu s’arrête.

À Erdeven, ils sont trois à porter le projet : Nicolas Lavorel, Alix et Cédric. Le premier a découvert ce sport à Paris et a fait partie des Bacchus, l’équipe de Bordeaux. « Au début, j’y suis allé en fan d’Harry Potter. Je suis resté pour l’aspect technique et sportif. Ça ne ressemble à aucun autre sport », indique le joueur. Ses deux amis ont suivi le projet. Le trio a monté l’Association erdevennoise de Quadball en mai. « On voulait démocratiser le Quidditch et proposer une alternative aux autres sports ». L’équipe des Morhazh, créée par l’association, accueillera ses premiers licenciés en septembre.

Qui peut jouer ?

« Tout le monde peut jouer, assure Nicolas Lavorel. Qu’importe sa morphologie, que l’on soit endurant ou plutôt tactique, chacun peut trouver un poste qui lui convient ». Le sport est mixte et se veut inclusif. « Chaque personne est la bienvenue sur le terrain, quel que soit son genre », souligne le président de l’association. Les cours seront ouverts dès 9 ans. Le trio compte se rapprocher des écoles pour proposer des initiations. « Plus les jeunes découvrent ce sport tôt, plus c’est facile de créer une équipe solide sur le long terme ». L’association propose aussi des animations privées, lors d’enterrements de vie de garçon ou de teams building.

À partir de quand ?

Des cours loisirs et compétitions vont débuter en septembre. Trois sections seront proposées : enfants à partir de 9 ans, 13 à 16 ans et plus de 16 ans. Les sessions loisirs devraient avoir lieu le samedi matin. « L’horaire est à définir. On rajoutera un créneau en semaine pour la compétition. Et on réfléchit à un créneau parents-enfants les dimanches », détaille Nicolas. La commune leur met à disposition le gymnase municipal pour les jours de pluie. « Quand le temps le permettra, on jouera en extérieur ». Deux sessions découvertes sont proposées les dimanches 20 et 27 août, à 16 h, au gymnase ou en extérieur, selon la météo.

Pratique

Contact : [email protected]. Licence à partir de 65 € pour les moins de 16 ans ; pour les plus de 16 ans : 75 € en loisir, 100 € en compétition.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button