Droit international

Conflits : le top 5 des sujets de disputes entre voisins (et comment s … – actu.fr


Voir mon actu
Bruits, odeurs, entretien des clôtures arrivent en tête des motifs de disputes. (© tampatra/adobe stock)

Chaque semaine ou presque, sur notre plateforme actu.fr, nos rédactions locales racontent des tranches de vie qui opposent des voisins, parfois des familles entières

Ces querelles, qui peuvent rapidement dégénérer en conflits ouverts, empoisonnent la vie de ceux qui en sont les victimes, mais aussi, parfois, celle de toute une rue ou un quartier.

Nuisances en tous genres, comportements égoïstes, incivilités… Les causes de ces disputes sont variées. Nous les avons regroupées dans ce top 5 des sujets de fâcheries entre voisins.

1 – Le bruit, en pole position

C’est vraiment le désagrément qui atomise tout ! Le bruit, les nuisances sonores, le boucan… Appelez-le comme vous voulez. Près de la moitié des conflits entre voisins ont un rapport avec le bruit.

Qu’est-ce qu’on retrouve dans le bruit ? La musique, les cris d’adultes ou d’enfants, la tondeuse ou les outils de jardinage, les moteurs de voiture ou de moto, mais aussi la perceuse et le bricolage du dimanche matin, les talons et les meubles que l’on bouge quand on vit en habitat collectif.

Bref, toute une panoplie de nuisances, en journée ou la nuit, qui peuvent, à la longue, rendre dingue !

Le voisinage entre particuliers et professionnels peut aussi tourner au vinaigre, en particulier si l’activité voisine accueille du monde : café, bar, restaurant, discothèque par exemple.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Souvenez-vous cette plainte déposée par une famille de Bretagne contre les odeurs de la crêperie voisine…

Concernant le bruit, la loi dit qu’il n’existe pas d’heures précises pour définir le tapage nocturne. Pour être reconnu comme tel, le bruit doit avoir lieu quand il fait nuit, c’est-à-dire entre le coucher et le lever du soleil.

En journée, il existe des règlements dans chaque ville en ce qui concerne le bruit et le voisinage. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie.

2 – Les clôtures et les parties communes 

Pour une bonne entente entre voisins, il faut un bon entretien des frontières du chacun chez soi. Alors, quand les clôtures ou les parties communes sont mal gérées, elles peuvent devenir des terrains de conflits importants.

Selon l’article 647 du Code civil, toute personne peut clôturer sa propriété. Mais ça peut se gâter en cas de mitoyenneté. Toutes installations ou modifications demandent l’accord des deux propriétaires.

L’entretien de ces limites de propriété est souvent source de tensions.

C’est le cas par exemple quand de la végétation dépasse la frontière commune. Comme le précise la loi, les arbres et leurs branches doivent être entretenus et ne pas empiéter chez le voisin.

Votre voisin a peut-être la truelle facile. Sachez qu’on ne peut pas construire ce que l’on veut en limite de propriété, ni en matériaux, ni en hauteur et encore moins en distance.

3 – Les odeurs et les déchets

Qu’elles soient liées aux animaux ou aux activités humaines, les odeurs empoisonnent souvent les relations entre voisins.

Les odeurs les plus fréquemment dénoncées ?

  • le compost ou le fumier que l’on installe au fond du jardin (et donc au plus près de son voisin de derrière) et sur lequel on va déposer ses épluchures en attendant qu’elles se décomposent
  • l’odeur et la fumée du barbecue
  • parfois l’odeur et la fumée de feux improvisés pour brûler feuilles ou branches, pratique pourtant très strictement interdite.
  • l’odeur des poubelles mal gérées

4 – Les animaux

Vous avez fait le choix de ne pas avoir d’animal domestique ? Pourquoi seriez-vous dérangé par le comportement de ceux du voisinage ?

Chiens qui aboient en permanence ou qui pissent sur votre muret, chats qui viennent faire leur besoin dans votre jardin quand ils ne rentrent pas directement dans votre maison, présence d’un poulailler dont le bruit et les odeurs peuvent vous incommoder : ces nuisances liées aux animaux sont fréquentes.

Chaque commune a un règlement concernant les animaux. Il peut être consulté en mairie.

5 – La gêne en tous genres : stationnement, espionnage…

On connaît tous ce voisin qui considère que le trottoir lui appartient. Il y gare régulièrement sa voiture d’ailleurs, vous obligeant parfois à des manœuvres pour entrer ou sortir de chez vous.

Il y a aussi celui qui n’entretient pas sa haie et dont vous récupérez toutes les feuilles dans votre entrée de garage. Ou encore ceux qui passent leur temps à épier ce qui se passe chez vous.

Quels recours en cas de conflit ?

Que faire quand vous vous sentez « dérangé » par votre voisin ? Le premier réflexe à avoir, c’est le dialogue. Car, à moins de déménager chaque fois que l’environnement vous gêne, vous allez devoir vivre avec le voisinage sur du long terme. Autant désamorcer et régler la situation rapidement.

Si le dialogue ne fonctionne pas, faites un petit tour dans le Code civil. On y trouve les lois qui régissent le « vivre ensemble ».

Vous pouvez aussi faire appel au conciliateur de justice, au médiateur ou au syndic, voire faire dresser un constat par un commissaire de justice (ex-huissier) ou par la police.

Dans le cas de nuisances sonores par exemple, une amende forfaitaire peut être infligée à l’auteur du bruit : 68 euros s’il la règle immédiatement ou dans les 45 jours, 180 euros après ce délai.

Si malgré toutes ces démarches, le conflit ne se résout pas, une mise en demeure peut être faite par un avocat. Votre voisin aura alors un délai pour mettre fin aux nuisances sous peine de passer en justice.

Enfin, et on ne vous le souhaite pas, si la situation dérape ou devient dangereuse, faites appel aux forces de l’ordre.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.





Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button