Santé

OBÉSITÉ : La probabilité d’une perte de poids de 5 % ou plus reste … – santé log


 

L’étude qui porte sur les données de 18,4 millions de patients, âgés de 17 à 70 ans, suivis de 2009 à 2022, souffrant de surpoids et d’obésité précise la probabilité que des adultes en surpoids ou obèses qui vont rechercher des soins de santé pour perdre du poids, parviennent en fin de compte à une perte de poids significative, voire à un retour au poids de santé. Les différentes catégories d’IMC (poids en kilogrammes divisé par la taille en mètres au carré) ont été définies comme suit :

 

  • IMC inférieur à 18,5 : insuffisance pondérale
  • de 18,5 à 24,9 : poids de santé
  • de 25,0 à 29,9 : en surpoids
  • de 30,0 à 34,9 : obésité de classe 1
  • de 35,0 à 39,9 : obésité de classe 2
  • de 40,0 à 44,9 et 45,0 ou plus : obésité de classe 3 ou sévère.

Les principaux critères étaient une perte de poids de 5 % ou plus (c.-à-d. une réduction ≥ 5 % du poids initial) et une réduction de l’IMC à la catégorie de poids santé (c.-à-d. un IMC de 18,5 à 24,9).

L’analyse révèle en particulier que :

 

  • à l’inclusion, 72,5 % des patients présentaient un surpoids ou une obésité ;
  • dans l’ensemble, les personnes obèses ont perdu 5 % ou plus de leur poids initial au cours du suivi ;

  • la probabilité de parvenir à une perte de poids de 5 % ou plus du poids corporel, augmente un IMC IMC initial plus élevé ;
  • ainsi, chez ces participants en surpoids et obèses, la probabilité annuelle d’une perte de poids de 5 % ou plus est de 10 %, mais augmente avec un IMC plus élevé à 1 personne sur 6 avec un IMC initial de 45 ou plus ;
  • la probabilité annuelle de retrouver un poids santé est moins probable, en particulier pour les personnes ayant un IMC initial de 45 ou plus ;
  • ainsi, la probabilité annuelle de réduction de l’IMC vers la catégorie de poids santé varie de 1 personne sur 19 présentant un surpoids à 1 personne sur 1.667 ayant un IMC initial de 45 ou plus.

 

Alors que les résultats ne sont pas au rendez-vous chez ce groupe de patients obèses qui cherche à perdre du poids, avec l’aide de professionnels de santé, cela suggère que les efforts de santé publique doivent favoriser les interventions qui aident les personnes en surpoids à perdre plus de poids, et à maintenir cette perte de poids plus significative.



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button