Droit international

Délégation du Rojava en Europe : Sensibilisation à la situation d … – Rojinfo


Genève a résonné des paroles engagées de l’avocate Xanim Eyo, originaire du Nord et de l’Est de la Syrie, fervente défenseuse de la liberté d’Abdullah Öcalan. Dans une déclaration marquante, elle a souligné l’objectif commun de la Turquie entre l’isolement d’Abdullah Öcalan et les attaques contre le Rojava.

Accompagnée d’une délégation de la région autonome du Nord et de l’Est de la Syrie, l’avocate Xanim Eyo s’est rendue en Europe pour remettre au Comité pour la prévention de la torture du Conseil de l’Europe (CPT) et au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) plus de deux millions et demi de signatures recueillies en faveur de la liberté d’Abdullah Öcalan. Membre éminent de l’Association des avocats du Nord-Est de la Syrie et porte-parole de l’Initiative syrienne des avocats pour la liberté d’Öcalan, Mme Eyo a affirmé que la révolution du Rojava incarne la mise en pratique du paradigme développé par le leader. Elle déclare : “Nos réalisations actuelles sont fondées sur ce paradigme. C’est pourquoi nous considérons la liberté d’Abdullah Öcalan comme notre propre liberté.”

Les normes juridiques internationales doivent être appliquées, insiste-t-elle. La délégation du Nord et de l’Est de la Syrie est venue en Europe afin de sensibiliser les organisations locales et les institutions aux questions de l’isolement d’Abdullah Öcalan, ainsi qu’aux attaques de la Turquie contre la région autonome et aux crimes contre les droits humains dans les zones d’occupation turques d’Afrin, de Serêkaniyê et de Girê Spî. Et de poursuivre : “Nous sommes venus interpeller les institutions européennes au sujet d’Abdullah Öcalan. Il est complètement isolé et il n’y a eu aucun signe de vie de sa part depuis près de deux ans et demi. Sa famille et ses avocats n’ont aucun contact avec lui. C’est pourquoi nous avons lancé une campagne de signatures au Rojava. Nous avons d’abord remis les signatures collectées ainsi qu’un dossier d’information au CPT à Strasbourg, puis à l’HCDH à Genève. Nous avons été bien reçus dans les deux institutions. Les responsables ont promis de prendre en charge cette question.”

Au cœur des discussions, les attaques du gouvernement turc contre le Rojava. Xanim Eyo rapporte que l’État turc attaque le Rojava quotidiennement, causant la mort de nombreux civils. L’avocate affirme que leur requête a été relayée aux instances compétentes.

L’isolement d’Abdullah Öcalan, en tant que représentant du peuple kurde, est une situation unique au monde, soutient Mme Eyo. Elle indique : “L’État turc cherche à créer une distance entre Öcalan et les peuples du Moyen-Orient, en particulier les Kurdes. La Turquie tente de détruire le paradigme de la Nation Démocratique qu’il a présenté et d’empêcher ces idées d’atteindre les gens. Le modèle de la Nation Démocratique est une solution réaliste, reconnue dans le monde entier. C’est pourquoi l’État turc reçoit le soutien d’autres États. Ce fait est à l’origine de toutes les attaques en cours.”

L’initiative des avocats persiste dans sa lutte contre l’isolement d’Öcalan, indique Mme Eyo, soulignant la participation de tous les groupes de la population du Nord et de l’Est de la Syrie à la campagne, ainsi que la collecte de signatures à Alep, Damas, au Liban et dans le Kurdistan du Sud. Eyo pointe l’entame d’une nouvelle ère au Moyen-Orient grâce au paradigme élaboré par Öcalan : “Onze ans se sont écoulés depuis la révolution de Rojava. Le modèle de la Nation Démocratique est en train de prendre vie grâce à cette révolution. C’est d’une importance capitale pour nous. Nos réalisations actuelles sont redevables à ce modèle. C’est pourquoi nous considérons la liberté d’Öcalan comme notre propre liberté.”

Évoquant la responsabilité de l’Europe, Xanim Eyo insiste sur l’importance des Conventions de Genève pour les droits de l’homme. Elle rappelle que les droits de l’homme font l’objet de débats depuis 1948, avec une résistance constante contre les violations. Eyo exhorte les institutions responsables à mettre en pratique ce qui est énoncé dans cette convention. Les droits humains s’appliquent également aux Kurdes, affirme-t-elle.

Le plaidoyer d’Eyo s’adresse aussi aux institutions internationales des droits humains. Elle demande la levée immédiate de l’isolement d’Abdullah Öcalan, sa réunion avec ses proches et ses avocats. Elle exprime de vives inquiétudes pour sa vie et appelle à rompre le silence sur les attaques turques envers le Rojava. Elle invite les institutions internationales des droits humains à dépêcher une délégation pour enquêter sur ces attaques, mettant fin au silence de la communauté internationale.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button