Problèmes sociaux

Un cours sur Taylor Swift à l’université de Gand, en Belgique – BFMTV


Comme l’ont déjà fait certaines facultés américaines, l’université belge de Gand lancera à la rentrée un cours centré sur les textes de la chanteuse, réservé aux étudiants en littérature.

Les étudiants de l’université belge de Gand peuvent préparer leurs playlists. Cet établissement de la région flamande ouvrira dès la rentrée prochaine un cours facultatif sur les textes de Taylor Swift, réservé aux élèves du master Langue et Littérature.

Comme le rapporte The Brussels Times, le cours sera intitulé “Littérature (Taylor’s Version)”, un clin d’oeil au suffixe qui accompagne les titres des albums réenregistrés de la popstar américaine. Le média précise que l’objectif du cursus sera de faire le lien entre les textes de Taylor Swift et ceux de grands auteurs de la littérature anglaise.

“Comme n’importe quel autre auteur”

Le cours sera enseigné par la Britannique Elly McCausland, professeure de littérature anglaise à l’université. Elle s’est confiée sur son projet au média flamand NOS Stories:

“Nous appréhendons Taylor Swift comme n’importe quel autre auteur. D’ailleurs, j’encourage les étudiants qui ne sont pas fans de Taylor Swift à s’inscrire.”

“Elle utilise aussi beaucoup de métaphores, et elle est très consciente des enjeux politiques de l’écriture, des rôles assignés par le genre”, poursuit la spécialiste.

Si elle admet elle-même appartenir à la communauté des “swifties” – le nom que se sont donnés les fans de Taylor Swift – Elly McCausland compte “séparer sa facette de fan et sa facette professionnelle de professeur.”

Des précédents en Amérique du Nord

S’il s’agit sans doute d’une première européenne, plusieurs universités se sont déjà penchées sur Taylor Swift outre-Atlantique. Le Clive Davis Institute, dépendance de l’Université de New York, a ainsi lancé un cours en 2022 retraçant l’évolution de la carrière de la chanteuse, son rapport à des thèmes sociétaux tels que le féminisme ou la discrimination raciale, ainsi que la place qu’elle occupe dans l’industrie musicale.

Depuis, des cours similaires ont ouvert à l’Université du Texas à Austin ou à la Queen’s University de l’Ontario, au Canada. Le dernier exemple en date, rapporté par le Los Angeles Times, est celui de Stanford, où un cours intitulé “La Dernière grande parolière américaine” sera lancé en avril 2024.

L’artiste de 33 ans, dont l’écriture a souvent été saluée par la presse musicale, vient d’achever la partie américaine de son Eras Tour, une tournée mondiale pharaonique de 146 dates. Elle passera par la France en mai et en juin prochain.

Top Articles



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button