Événements mondiaux

Incendies à Hawaii | Le dernier bilan fait état d’au moins 93 morts – La Presse


(Lahaina) Au moins 93 personnes sont mortes dans les incendies qui ont ravagé Maui, une île de l’archipel d’Hawaii, selon un nouveau bilan du désastre dont la gestion est âprement critiquée.


CE QU’IL FAUT SAVOIR

  • Les incendies ont fait au moins 93 morts, selon le dernier bilan ;
  • Les États-Unis n’avaient pas connu d’incendies aussi meurtriers depuis « Camp Fire », un brasier qui a détruit la petite ville de Paradise en Californie et tué 86 personnes en 2018 ;
  • Une enquête a été ouverte sur la gestion de la crise par les autorités ;
  • Quelque 2207 bâtiments, majoritairement résidentiels, ont été détruits ou endommagés ;
  • Les pompiers continuaient à lutter contre un autre incendie dans une région montagneuse de l’île de Maui, samedi soir.

Le comté de Maui a annoncé samedi soir ce nouveau bilan, bien au-delà des conséquences humaines de la dernière grande catastrophe naturelle dans cet État américain, le tsunami de 1960 qui avait fait 61 morts sur l’île d’Hawaii.

Les habitants, encore sous le choc, ont commencé à constater l’étendue des dégâts à Lahaina, une cité balnéaire de 13 000 habitants quasiment réduite à néant.


PHOTO YUKI IWAMURA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Un résidant de Lahaina constate les dégâts causés par l’incendie à un immeuble d’appartements.

« Ça a tout pris, tout ! Ça me brise le cœur », se désole Anthony Garcia, 80 ans, installé dans la ville depuis une trentaine d’années.

Autour, les survivants remuent les cendres dans l’espoir de retrouver photos ou objets.  

Un majestueux figuier des banians, attraction touristique, a été léché par les flammes mais semble avoir survécu. Il se dresse, désormais solitaire, au milieu des ruines.

Comme les habitants, la justice cherche à comprendre comment le drame a pu prendre de telles proportions : une enquête a été ouverte sur la gestion de la crise par les autorités.

Leur communication pendant le drame est en question. Des habitants ont souligné auprès de l’AFP n’avoir ont pu compter que sur le « réseau noix de coco » — le bouche-à-oreille. Une femme, Vilma Reed, a raconté « avoir découvert qu’il y avait le feu quand il était en face » de sa maison — partie en fumée.

Maui a subi de nombreuses coupures de courant pendant la crise et le numéro d’urgence 911 a cessé de fonctionner dans certaines parties de l’île, tandis que les sirènes d’alerte aux incendies n’ont pas été actionnées.

Les alertes, habituellement transmises par téléphone, n’ont pas pu être reçues car « il n’y avait pas de réseau » et « clairement, nous n’avons pas prévu de solutions de secours pour assurer la sécurité des habitants », a admis samedi Jill Tokuda, une élue démocrate d’Hawaii.

Nous avons sous-estimé la dangerosité et la rapidité du feu. 

Jill Tokuda, élue démocrate d’Hawaii

L’île n’a sans doute pas fini de compter ses morts. Seule une petite partie de la zone incendiée a été fouillée, selon le chef de la police John Pelletier.


PHOTO PATRICK T. FALLON, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le chef de la police John Pelletier

Et seules deux victimes de ce brasier, qui a fait fondre les objets en métal, ont pu être identifiées, a-t-il aussi dit.

Les États-Unis n’avaient pas connu d’incendies aussi meurtriers depuis « Camp Fire », un brasier en Californie qui avait détruit la petite ville de Paradise et tué 86 personnes en 2018.

5,52 milliards de dollars

Quelque 2207 bâtiments, majoritairement résidentiels, ont été détruits ou endommagés, selon l’agence fédérale chargée de la réponse aux catastrophes naturelles (FEMA).


PHOTO YUKI IWAMURA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Vue sur des bâtiments et des maisons détruits par le feu à Lahaina

Rien que pour l’incendie de Lahaina, le coût de la reconstruction est estimé à 5,52 milliards de dollars.

Le feu a été « incroyablement dévastateur », selon Jeremy Greenberg, un responsable de la FEMA interviewé sur MSNBC. « Ces types d’incendies peuvent se propager sur une distance équivalente à un terrain de football américain en 20 secondes ou moins. »

Les pompiers ont dû lutter contre de multiples brasiers simultanés et alimentés par des vents violents, eux-mêmes nourris par la force de l’ouragan Dora.

Face à la vitesse de la progression des flammes, et un incendie « aussi intense que l’enfer », selon un rescapé, Ekolu Brayden Hoapili, la population de Lahaina a dû fuir sans se retourner, parfois même en se jetant dans l’océan pour s’en échapper.


PHOTO YUKI IWAMURA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Vue sur des bâtiments et des maisons détruits par le feu à Lahaina

Samedi soir les pompiers continuaient à lutter contre un autre incendie dans une région montagneuse de l’île.

Ce désastre intervient au milieu d’un été marqué par une série d’évènements météorologiques extrêmes partout sur la planète, dont une vague de chaleur intense dans le sud des États-Unis et des mégafeux de forêt au Canada, des phénomènes liés au réchauffement climatique selon les experts.

Ils se sont propagés d’autant plus facilement que la partie ouest de Maui, où se trouve Lahaina, subit actuellement une sécheresse « sévère » à « modérée », selon le US Drought Monitor.





Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button