Santé

VIDEO – “J’en ai assez du botox“ : Britney Spears dévoile cette … – Gala


Ce samedi 12 août, Britney Spears a poussé un coup de gueule, sur son compte Instagram, contre ces méthodes de médecine esthétique prisées par les stars. La chanteuse de 41 ans a rapporté les propos qu’elle entend sur le sujet, à savoir que “trop souvent, ces soi-disant ‘meilleurs médecins’ font un Botox incroyable. Néanmoins, elle a expliqué avoir eu, pour sa part, de très mauvaises expériences par le passé. “Plus jamais à Los Angeles”, a-t-elle déclaré fermement, encore choquée par le résultat qu’elle y a obtenu.

En revanche, lors de “[s]a première fois, [elle a] juste fait les lèvres à New York”, en constatant que “c’est très différent” parce que tout était “si subtil” que ça lui faisait simplement “une adorable moue”. Par la suite, Britney Spears n’a eu que des mauvaises surprises, comme elle l’a confié à ses fans : “Depuis probablement dix à quinze ans, je ne me suis pas fait faire les miennes correctement, et c’est quoi ces fois où un sourcil est levé et l’autre baissé ? On ne peut même pas me voir pendant deux semaines.” Moquée par “les sœurs de [s]on amie” qui “trouvent ça drôle et [en] rigolent”, la chanteuse a déploré avoir “un œil au beurre noir et bien plus haut que l’autre” en sortant du cabinet de son médecin esthétique.

>> PHOTOS – Britney Spears : découvrez son évolution physique

Un patch plus efficace que les injections ?

En larmes, l’artiste a, chaque fois, dû s’armer de patience pour retrouver une apparence correcte et ne plus “ressembler à quelqu’un qui s’est fait battre”. Quoi qu’il en soit, Britney Spears a fini par abandonner le Botox, en indiquant en avoir “assez” et en assurant, cette fois en vidéo, avoir désormais recours à une alternative aux injections. En effet, la chanteuse, qui semble quelque peu complexée par son “grand front” et qui n’arrive pas à s’habituer à avoir une frange pour le cacher, préfère maintenant se tourner vers un cosmétique baptisé SiO. Il s’agit d’un patch de beauté “incroyable” qu’elle ne quitte plus puisqu’elle en est très satisfaite. “Je vous en parle parce que ça marche vraiment”, a-t-elle lancé avec conviction.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : CPA / Bestimage





Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button