Organisations internationales

Des diplomates de l’ONU célèbrent la Fête du Printemps à Genève (REPORTAGE) – 新华网


(Xinhua/Wang Qibing)

GENEVE, 3 février (Xinhua) — L’Office des Nations Unies (ONU) à Genève a célébré vendredi la prochaine Fête du Printemps, ou Nouvel An lunaire, rassemblant environ 300 diplomates et représentants de 51 pays et 15 organisations internationales.

L’événement festif a été organisé conjointement par l’Office des Nations Unies à Genève, la Mission permanente de la Chine auprès de l’Office des Nations Unies à Genève et la Mission permanente de la Chine auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

“Je voudrais dire que cette salle n’a jamais été aussi festive, plus positive, plus colorée. Je voudrais vous souhaiter une joyeuse fête du Printemps”, a déclaré Tatiana Valovaya, directrice générale de l’Office des Nations Unies à Genève, devant un fond rouge orné du dessin de l’Année du Dragon au Palais des Nations.

L’Année du Dragon a un symbolisme positif, a-t-elle dit. “Le dragon nous apporte beaucoup de choses positives, il nous apporte de l’espoir, il nous apporte la prospérité.”

Daren Tang, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, a indiqué que le dragon dans le zodiaque chinois symbolise le courage, la prévoyance, la mobilité, l’énergie et l’unité.

“La Fête du Printemps est aussi un moment où les familles se réunissent, et ce sentiment d’unité et de famille est très important”, a dit M.Tang à Xinhua.

Rebeca Grynspan, secrétaire générale de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, a déclaré que les festivités sont une célébration de plus de solidarité, de fraternité et d’un monde meilleur pour tous.

En décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies a officiellement inscrit le Nouvel An lunaire, ou Fête du Printemps, comme jour férié flottant de l’ONU dans son calendrier de conférences et de réunions à partir de 2024.

Chen Xu, représentant permanent de la Chine auprès de l’Office des Nations Unies à Genève et d’autres organisations internationales en Suisse, a indiqué que la culture chinoise mettait l’accent sur l’importance du partage de la beauté et de la joie, et que la Chine était impatiente de diffuser le bonheur de cette fête traditionnelle dans le monde.

La Chine vise à collaborer avec d’autres nations pour promouvoir activement le respect de la diversité des civilisations mondiales et encourager les échanges et l’apprentissage mutuel entre les différentes cultures, a ajouté M. Chen.

La directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, a assisté à l’événement. Elle a appelé à la paix mondiale et a souligné l’importance de la coopération multilatérale.

Nicole Ameline, membre du Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, a souligné l’importance de la paix et du développement durable dans une interview accordée à Xinhua.

En tant que citoyenne française, elle a souligné le partenariat croissant entre la Chine et la France, qui ont établi des relations diplomatiques il y a 60 ans. Elle considère la célébration de la Fête du Printemps comme une excellente occasion d’approfondir les interactions culturelles entre les deux pays.

Montrant un caractère chinois qu’il a écrit sur le papier rouge – “Fu”, qui signifie “bonne chance” en chinois, Bilal Ahmad, représentant permanent du Pakistan auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a partagé sa joie et a salué la collaboration entre le Pakistan et la Chine. .

Maira Mariela Macdonal Alvarez, représentante permanente de l’Etat plurinational de Bolivie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a souligné la coopération et le dialogue étroits entre la Bolivie et la Chine.

“Cette célébration ici au Palais des Nations nous rapproche un peu plus de la culture chinoise”, a-t-elle déclaré à Xinhua. Fin

(Xinhua/Wang Qibing)



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button