Problèmes sociaux

Scandale dans un EHPAD : un fils témoigne de l’achat de … – La Pause Info


Le vendredi 4 août dernier a été marqué par une décision radicale dans l’établissement casé à Montauban-de-Luchon. En effet, l’EHPAD Era Caso a été mis sous administration provisoire pour une durée de 6 mois. Les raisons de cette mesure drastique sont à chercher du côté de dysfonctionnements importants qui ont été relevés depuis plusieurs semaines. Il ne s’agit pas d’un simple contretemps, mais bel et bien d’une situation qui touche de près les résidents ainsi que leurs proches.
D’ailleurs, l’un d’entre eux a accepté de témoigner face à cette situation douloureuse. Cette personne à qui une résidente est chère ne peut que constater les failles qui ont été mises en lumière dernièrement. Cette décision prise par les autorités de tutelle ne surprend donc guère notre interlocuteur qui témoigne sans détour des conditions de vie déplorables que subissaient les pensionnaires. Des témoignages comme ceux-ci ne devraient jamais être ignorés, car ils permettent d’agir rapidement pour le bien-être des personnes les plus fragiles de notre société.

Un EHPAD sous administration provisoire

L’EHPAD Era Caso à Montauban-de-Luchon a été placé sous administration provisoire pour une durée de six mois en raison de dysfonctionnements graves dans l’établissement. L’Agence régionale de santé (ARS), alertée par les familles et le personnel, a effectué deux visites de contrôle en février et en août 2021. Les problématiques relevées concernent la gouvernance, l’organisation, la qualité, la sécurité des soins, l’accompagnement et le respect des droits des résidents.

Une dégradation de la prise en charge

Selon Robert Ardit, fils d’une résidente de 98 ans, les problèmes ont commencé après le départ de l’ancienne directrice, remplacée par un comité de direction. Il constate une dégradation de la prise en charge de sa mère et des menaces d’exclusion si des plaintes sont émises. Le personnel a également exprimé son mal-être au travail, et sept résidents ont été transférés dans d’autres EHPAD du département.

Des saisines en cours pour établir l’origine des dysfonctionnements

L’ARS a mobilisé les ressources du territoire pour renforcer la prise en charge médicale et paramédicale de l’établissement. Des saisines sont également en cours pour établir l’origine des graves dysfonctionnements de l’EHPAD. Durant les six mois d’administration provisoire, le DRH de l’hôpital de Saint-Gaudins devra restaurer la continuité de la prise en charge, garantir la sécurité et la bientraitance des résidents.

source originale : france3-regions.francetvinfo.fr
mode d’écriture : automatique par IA



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button