Immobilier

Prêts immobiliers : divergences quant aux perspectives de reprise … – Meilleurtaux.com


La nette remontée des taux immobiliers a eu un impact significatif sur la production de crédits en France. Compte tenu de la conjoncture économique, la banque centrale française table sur une poursuite du ralentissement de l’activité pour les prochains mois. Une vision pessimiste qui ne semble toutefois pas partagée par certains acteurs du secteur, lesquels anticipent au contraire une reprise imminente du marché.

Une baisse de plus de -40 % des encours en un an

En l’espace d’un an, entre juillet 2022 et juillet 2023, le volume total des encours de crédit immobilier est passé de 21,8 milliards d’euros à 12,7 milliards.

Ces données publiées par la Banque de France témoignent d’une baisse de plus de -40 %. Il faut remonter à l’année 2014 pour trouver un niveau comparable.

Même la longue période de pandémie de Covid-19, marquée par plusieurs confinements, n’a pas entraîné une telle chute.

ImportantLa hausse des taux de crédit combinée à des prix immobiliers toujours élevés décourage les candidats à l’accession qui préfèrent reporter, voire annuler leurs projets.

Pour un emprunt sur 20 ans, le taux moyen appliqué par les banques avoisine actuellement les 4 %.

Bien souvent, de nombreux dossiers se heurtent au taux d’usure fixé à 5,33 % (août 2023) et se voient ainsi refuser leur demande de prêt. Pour certains professionnels du secteur, la situation ne risque pas de s’arranger, car les banques n’adaptent pas leurs offres.

Quel taux pour votre projet ?

L’Observatoire Crédit Logement/CSA entrevoit une amélioration de la situation

À contre-courant de nombreux experts, l’Observatoire Crédit Logement/CSA anticipe une lente reprise de la production de crédits immobiliers. En effet, malgré l’effondrement du marché, cet organisme d’analyse évoque le ralentissement de l’inflation et l’assouplissement des règles Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) qui avantage les investisseurs locatifs.

La contraction du secteur immobilier et la baisse du volume de transactions constatées au cours des derniers mois pourraient également influencer la dynamique du marché. Et pour cause, pour réussir à vendre, les propriétaires semblent aujourd’hui plus ouverts à la négociation et acceptent de revoir leur prix à la baisse.

Les candidats à l’achat pourront alors profiter de cette aubaine pour relancer leur projet après une longue période d’attentisme.

A retenir

  • La baisse du volume des prêts immobiliers accordés par les banques continue de s’accentuer, atteignant aujourd’hui -40 % sur un an.
  • Certains spécialistes s’attendent à une poursuite de ce ralentissement.
  • D’autres, comme l’Observatoire Crédit Logement/CSA, affichent en revanche leur optimisme et tablent ainsi sur une reprise prochaine du marché.



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button