Événements mondiaux

Réseaux sociaux. Sept Marocains parmi les Africains les plus influents | L’observateur – L’Observateur du Maroc


Elaboré par Favikon, une startup spécialisée dans l’analyse d’influence et l’agence 35° Ouest, filiale ouest-africaine de 35° Nord, le Top 100 des personnalités  les plus influentes dans la partie francophone de l’Afrique prend en compte l’influence et les différentes interactions sur les réseaux sociaux tels LinkedIn, Tik Tok, Instagram, X (ex-Twitter) et YouTube. Pour mesurer l’influence de ces leaders, les auteurs de ce classement se basent essentiellement sur leur présence active des influenceurs classés, la taille de leur audience et leur niveau d’engagement.

Les leaders  

Caracolant en tête de ce top 100, le camerounais Philippe Simo décroche cette première place grâce à son engagement pour la promotion de l’entreprenariat africain. Créée en 2018, sa chaîne Youtube est un canal de communication avec la diaspora africaine dans le monde. L’Influenceur y invite les Africains expatriés à investir dans le continent en participant à son développement.

La Marocaine Nehza Alaoui décroche la deuxième place grâce à son action auprès des femmes et des jeunes à travers sa  Fondation Mayshad. Active à Rabat, New York et à Paris, cette organisation oeuvre pour la promotion et l’encouragement du leadership entrepreneurial des femmes.

Conférencière et modératrice lors d’événements internationaux, Nehza Alaoui est également l’autrice d’un livre sur le rôle des femmes dans le monde arabe. Déjà en 2018, elle a été qualifié au Forum Crans Montana en Genève de «leader du futur».

C’est aussi une influenceuse, cette fois-ci du Côte d’Ivoire, qui arrive en troisième place de ce top 100. Edith Brou Bleu est une bloggeuse qui a co-créée le premier magazine en ligne ivoirien dédié aux femmes. Elle gère les comptes en réseaux sociaux d’importantes entreprises au sein de l’agence People Input.

2e du top 100, la Marocaine Nezha Alaoui oeuvre pour l’autonomisation et le leadership des femmes

Les Marocains se démarquent

En plus de Nezha Alaoui, six autres Marocains figurent sur ce top 100 continental. Arrivant en 61ème place, Mehdi Alaoui (61ème) est entrepreneur technologique et créateur d’un écosystème de startups africaines. Contribuant à l’émergence et à la croissance d’écosystèmes de valeur dans toute l’Afrique, Mehdi Alaoui oeuvre pour la diffusion de l’innovation, de l’entrepreneuriat, de la technologie et du numérique en Afrique.

En 66ème place, Ismael Belkhayat doit sa sélection à sa vocation d’entrepreneur technologique. Il est le fondateur du premier incubateur web au Maroc Wib.co. Il a occupé auparavant le poste de consultant au Boston Consulting Group. Alumni de l’année de l’ESCP Business School à Paris, il prend part à plusieurs événements internationaux dont le US Africa Business Forum à Washington.

Mehdi Mourabit décroche la 76ème place grâce à son leadership technologique. Entrepreneur numérique prolifère, c’est le fondateur de Webeuz, Ohmylead, Hotleads et Myads. Il se consacre à aider les générateurs de leads à être plus rentables, à gagner du temps, à réduire les coûts et à obtenir un meilleur retour sur investissement.

Amine Zarouk, 85ème place, est le fondateur et le directeur général de Green OpenLab, une entreprise spécialisée dans l’innovation numérique dans l’industrie et l’agriculture durables. Il est également cofondateur et PDG de Stratfield, un cabinet de conseil axé sur l’industrie 4.0.

Une autre femme rejoint les influneceurs marocains les plus marquants : Khadija Aammou qui arrive en 89ème place. C’est la fondatrice et la directrice générale de Nidinnovation, une entreprise se consacrant à la transformation et à l’innovation. Elle fait partie de la communauté GlobalWIIN. Ella a reçu le prix 2023 pour l’innovation et la durabilité.

En 94ème place, Ismail Bellali est le directeur général du Centre Monétique Interbancaire (CMI). Son influence ? Le CMI a enregistré, sous sa direction, une croissance significative en termes de nombre de transactions et de montants traités.

Révélateur, ce top 100 nous apprend que la Côte d”Ivoire reste le pays africain francophone le plus actif sur les réseaux sociaux. Il compte 29 personnalités dans ce classement suivi du Sénégal avec 14 leaders et de la République démocratique du Congo. Aussi, les femmes sont-elles bien représentées et marquent une forte présence avec 34% des meilleurs influenceurs du continent.

Un bon signe pour la parité ne serait-ce que sur les réseaux sociaux.

**related_articles[10951]**



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button