Des sports

Team building : pourquoi miser sur le sport et le fitness – e-picardie.net


Le team building, ou « renforcement d’équipe » en bon français, est devenu un passage obligé pour de nombreuses entreprises soucieuses de fédérer leurs troupes. Si les traditionnels séminaires en salle de réunion ont la vie dure, une tendance se fait jour depuis quelques années : le team building par le sport.

Le sport, un puissant outil de cohésion

Réunir ses équipes pour une activité sportive, qu’elle soit régulière ou ponctuelle, présente de multiples avantages en termes de cohésion. Sur le terrain, les barrières hiérarchiques tombent et la sueur rapproche les collaborateurs. Les valeurs de respect, d’entraide et de dépassement de soi véhiculées par le sport renforcent l’esprit d’équipe. Relever ensemble des défis physiques soude le groupe et lui donne un sentiment d’appartenance unique. Le sport stimule aussi la créativité et la communication au sein du collectif. Autant d’ingrédients qui en font un puissant outil pour renforcer la cohésion.

Les sports collectifs, une évidence

Sans surprise, les sports collectifs comme le football, le basket ou le volley se taillent la part du lion. Leur intérêt principal ? Opposer deux équipes qui doivent coopérer étroitement pour l’emporter. Chacun a un rôle précis à jouer pour le collectif. Cette interdépendance des postes et cette complémentarité des profils soude le groupe et stimule un fort sentiment d’appartenance. S’y ajoute le respect des règles et de l’adversaire, inhérent aux sports collectifs. De quoi insuffler un vent de fair-play au bureau.

La boxe, pour lâcher les coups entre collègues

Plus inattendu, on voit fleurir des sessions de boxe en entreprise. Certes, la boxe oppose deux individus dans un duel musclé. Mais pratiquée en groupe, elle génère une véritable cohésion. Enchaîner les rounds sur le sac de frappe ou s’entraîner par deux permet de partager un effort intense et de se dépasser mutuellement. Surtout, ce sport de combat repose sur le respect total de l’intégrité de l’autre, une valeur essentielle pour souder une équipe.

L’escalade, le triomphe de l’entraide

Même l’escalade, a priori sport solitaire, renforce la cohésion quand elle est pratiquée collectivement. Chacun grimpe pour soi, mais les collègues au sol assurent, conseillent et encouragent le grimpeur. On y développe la confiance en l’autre, le soutien mutuel et le partage des compétences. De précieuses qualités pour une équipe soudée.

Le CrossFit, l’entraînement de choc des Marines

Le CrossFit, entraînement physique fonctionnel inspiré de la préparation des forces spéciales, a le vent en poupe en entreprise. Chaque session prend la forme d’un WOD ou « entraînement du jour », enchaînement intense mêlant haltérophilie, gymnastique et cardio. Réaliser un tel effort de groupe soude littéralement les troupes ! On y développe des qualités comme la persévérance, le courage et la résilience. Comme l’indique le site Docteur Fitness, la philosophie communautaire du CrossFit, où personne n’est laissé sur le bord du chemin, constitue un excellent état d’esprit à transposer au travail.

L’importance du fun et de la coopération

Au-delà des sports traditionnels, il existe de nombreuses activités ludiques et coopératives qui permettent de renforcer la cohésion d’équipe de façon originale et décalée. Le fun et la bonne humeur sont d’ailleurs des ingrédients essentiels pour garantir le succès d’une expérience de team building.Les jeux de piste et les chasses au trésor en extérieur sont par exemple très efficaces pour souder un groupe. Les équipes doivent résoudre ensemble des énigmes et relever des défis en mobilisant l’intelligence collective. Cela stimule la communication, la créativité et l’entraide au sein du groupe.

Les escape games, très en vogue ces dernières années, constituent également d’excellents supports de team building en intérieur. Enfermés dans une salle, les participants doivent trouver des indices et résoudre des énigmes pour pouvoir en sortir avant la fin du compte à rebours. Leur capacité à coopérer et à combiner leurs compétences sera mise à rude épreuve.

On peut également miser sur des activités physiques et sportives décalées, centrées sur le fun et la coopération plutôt que la compétition. Le bubble football, où les participants jouent au foot dans d’immenses bulles gonflables, est très fédérateur. Tout comme le poulball, variante loufoque du volleyball dans laquelle on tape dans un poulet en plastique.

L’organisation de grands jeux à thème, comme Fort Boyard ou Koh Lanta, est également propice à la cohésion et à la bonne humeur. Les participants incarnent des personnages dans des univers imaginaires et relèvent des défis farfelus nécessitant coopération et fair-play.

Plus simplement, on peut miser sur des olympiades d’entreprise avec des épreuves amusantes et décalées : course en sac, lancer de tongs, concours de t-shirts mouillés… Tout est bon pour créer une saine émulation dans la joie et la bonne humeur.

L’essentiel est de terminer ces moments de défoulement et de rigolade par un temps informel de partage convivial autour d’un verre. C’est là que la cohésion opère pleinement.

En Picardie, le Béhourd pour souder les troupes

La région Picardie ne déroge pas à la tendance du team building sportif. Les entreprises picardes plébiscitent notamment le Béhourd, jeu traditionnel mêlant adresse et coopération. Il s’agit de lancer des palets de bois le plus près possible d’un maître, le Béhourd. Cette activité ludique permet de renforcer la cohésion des équipes tout en s’imprégnant du patrimoine local. Le Béhourd est d’ailleurs inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France depuis 2011. De quoi allier esprit d’équipe et richesse culturelle !

En bref

  • Le sport permet de renforcer la cohésion d’équipe de différentes façons :
    • Il abaisse les barrières hiérarchiques et rapproche les collaborateurs
    • Il véhicule des valeurs d’entraide, de respect et de dépassement de soi
    • Relever des défis physiques ensemble soude le groupe
    • Partager des efforts intenses crée des liens affectifs forts
  • Les sports collectifs sont particulièrement indiqués pour le team building :
    • Ils nécessitent une coopération étroite entre les joueurs
    • Chacun a un rôle précis à jouer pour l’équipe
    • Ils impliquent le respect des règles et de l’adversaire

En conclusion

Qu’il s’agisse de sports collectifs, d’entraînements intenses ou d’activités décalées, le sport constitue un excellent outil pour souder les équipes en entreprise. Bouger ensemble permet de partager des émotions uniques, de se dépasser et de voir ses collègues sous un nouveau jour. Alors, êtes-vous prêts à faire suer vos chemises pour des collectifs plus soudés ?



Source link

Antoine Girard

Plongeant dans l'art de la plume avec une passion ardente, je suis Antoine Girard, un Artisan du Blogging tissant des récits qui embrassent le monde. Ma formation à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Paris a enrichi ma pensée créative. Tel un alchimiste des mots, je distille des articles de nouvelles internationales tout en explorant un vaste horizon de sujets tels que le droit international, le sport, l'immobilier et l'industrie cinématographique. Transparence est mon credo, chaque article reflétant mon engagement envers l'authenticité. Rejoignez-moi dans ce voyage où les mots évoquent des images vivantes, où le droit se marie avec l'action, où les terrains de jeu se mêlent à l'écran argenté, et où chaque ligne écrit l'histoire de notre monde en mouvement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button