Sécurité internationale

L’offensive terrestre se prépare, Israël sous la pression de la communauté internationale – Euronews


Plusieurs facteurs retardent l’offensive : gérer les réservistes enrôlés, concentrer plus de véhicules et de matériel, et aussi la pression internationale. L’Iran a juré d’intervenir en cas d’avancées israéliennes. Le Hezbollah libanais menace le nord d’Israël. UE et USA craignent pour les civils.

PUBLICITÉ

“Je vous promets que quiconque voit Gaza de loin aujourd’hui la verra de l’intérieur” : ce sont les mots de Yoav Gallant, le ministre israélien de la Défense, lors de sa visite à ses troupes stationnées le long de la frontière de la bande de Gaza. L’offensive terrestre se prépare, même si Benyamin Netanyahu, le Premier ministre, est sous pression : la communauté internationale redoute plus de victimes encore. 

 L’Union européenne maintient sa défense des intérêts des deux parties, l’Etat hébreu et la population de Gaza : 

“Il n’y a pas de contradiction à être solidaire d’Israël et à agir pour les besoins humanitaires des Palestiniens”, a déclaré Ursula Von der Leyen.

Joe Biden, s’adressant à la nation peu après son retour d’Israël, a promis un programme d’aide qu’il a décrit comme un “engagement sans précédent” en faveur de la sécurité d’Israël, tout en soulignant que “nous ne pouvons pas renoncer à une solution à deux États”.

Washington a envoyé des véhicules blindés et des équipements en Israël. Les Palestiniens attendent l’entrée de l’aide humanitaire ce vendredi par la frontière égyptienne.

Le mur d’une église orthodoxe s’effondre sur des réfugiés

Selon l’Onu les frappes aériennes israéliennes ont tué jeudi 20 personnes devant une boulangerie dans la ville de Gaza. Une frappe aérienne israélienne sur un centre de commandement du Hamas a également endommagé une église orthodoxe voisine : le ministère de l’Intérieur du gouvernement du Hamas a affirmé que de nombreux déplacés s’abritant dans l’enceinte de cette église à Gaza avaient été tués et d’autres blessés lorsque le mur s’est effondré.  Israël accuse le Hamas de se servir des civils comme boucliers humains.

Concernant le frappe de l’hôpital mardi, Israël et le Hamas se rejettent toujours la responsabilité. Les renseignements américains revoient le bilan à la baisse, entre 100 et 300 morts. Les autorités palestiniennes font état de plus de 470 morts. Associated Press a publié une vidéo, qui aurait été tournée du côté israélien, montrant une salve de roquettes palestiniennes en direction d’Israël. Immédiatement après, on peut voir une énorme explosion. D’après le travail de géolocalisation entrepris par l’AP, l’explosion dans la vidéo correspond à l’emplacement de l’hôpital al-Ahli à Gaza.

Auparavant, Israël avait accusé le groupe du Jihad islamique d’avoir tiré une roquette qui avait dévié de sa trajectoire pour frapper l’hôpital. La partie palestinienne accuse Israël d’avoir exécuté une frappe aérienne délibérée.



Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button