Voyages

Les « dupes destination » : la tendance voyage et séjours pour les … – Le Parisien


Article proposé par notre partenaire Voyage Langue, spécialiste du séjour linguistique pour apprendre une langue étrangère.

Historiquement, le terme « dupes » désignait des versions moins coûteuses de vêtements, accessoires, parfums et cosmétiques, propulsées via des réseaux sociaux comme TikTok, Instagram ou encore Snapchat. Cette tendance s’est récemment étendue au tourisme, où l’on observe une montée en popularité des destinations alternatives. Ces lieux, moins onéreux et moins fréquentés que les destinations phares, sont pourtant des copies conformes de ces dernières et offrent une expérience authentique et économique. À titre d’exemple, nombreux sont les voyageurs qui décident de partir à Pharos plutôt qu’à Santorin en Grèce, à Perth plutôt qu’à Sydney en Australie ou encore dans la région d’Istrie plutôt qu’en Dalmatie en Croatie (Etudes Expedia – Unpack 24).

Les séjours linguistiques et la tendance ‘Dupes’

Ce n’est pas une nouveauté dans le domaine des séjours linguistiques. Sans utiliser explicitement le terme « dupes » les étudiants au budget plus restreint optent depuis longtemps pour des villes moins coûteuses pour améliorer leurs compétences linguistiques. Par exemple, Bristol, Manchester ou Liverpool plutôt que Londres au Royaume-Uni, Santa Barbara au lieu de Los Angeles aux États-Unis, ou Toronto comme alternative à New York. Ces choix reflètent une recherche d’authenticité et d’immersion culturelle profonde. Une décision qui s’avère être payante puisque le pourcentage d’étudiants français largement inférieur dans ces destinations les poussent à pratiquer davantage leur anglais et sortir d’une certaine zone de confort.

Le top 7 des dupes destinations pour les séjours linguistiques

  • Liverpool plutôt que Londres (ANGLETERRE)
  • Santa Barbara plutôt que Los Angeles (USA)
  • Toronto plutôt que New York (USA/CANADA)
  • Gold Coast plutôt que Sydney. (AUSTRALIE)
  • Valence plutôt que Barcelone. (ESPAGNE)
  • Torbay plutôt que Brighton (ANGLETERRE)
  • Galway plutôt que Dublin (IRLANDE)

Un facteur déterminant explique ce choix selon Matthieu Gaullier, Directeur Marketing chez Voyage Langue : « La hausse significative des prix des logements dans des métropoles comme Londres, Dublin, Los Angeles ou encore New York ont eu un impact dans le choix de la destination des étudiants pour un séjour linguistique. En sélectionnant des villes moins onéreuses et en économisant sur l’hébergement, les étudiants peuvent profiter pleinement de leur séjour en se permettant plus d’activités, de sorties, de loisirs et peuvent surtout, partir plus longtemps en immersion ».

Avec leur popularité croissante, espérons que ces destinations resteront abordables le plus longtemps possible !



Source link

Charlotte Lambert

Voyageuse d'idées et jongleuse de mots, je suis Charlotte Lambert, une Spécialiste de l'Art de Rédiger tissant des histoires qui transcendent les frontières. Mon parcours à l'Institut Catholique de Toulouse a été le ferment de ma passion pour l'écriture. Tel un guide littéraire, j'explore les méandres des organisations internationales, les échos des événements mondiaux, les trésors du système éducatif, les énigmes des problèmes sociaux, et les horizons infinis du voyage. Mon stylo danse entre les lignes, infusant chaque article d'une authenticité inébranlable. Joignez-vous à moi dans ce périple où les mots sont les balises qui éclairent le chemin de la compréhension mondiale, où l'événementiel devient un kaléidoscope de perspectives, où l'éducation se dessine avec la richesse de l'avenir, où les enjeux sociaux prennent une nouvelle dimension et où chaque page est un pas vers l'ailleurs.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button