Politique

Kenya : la BAD alloue un prêt de 73 millions d’euros pour améliorer … – Agence Ecofin


(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, mercredi 29 novembre 2023 à Abidjan, l’octroi d’un prêt de 73 millions d’euros au Kenya pour appuyer la mise en œuvre de la Phase III du Programme d’appui à la compétitivité et à la relance économique. Ce financement couvre les exercices budgétaires 2023-2024.

Le financement est destiné à renforcer la résilience et à soutenir la relance économique inclusive après la crise du Covid-19, en améliorant la gouvernance économique et en stimulant le développement industriel et la compétitivité. Le programme soutient le développement à moyen et long terme du Kenya à travers trois composantes : l’assainissement budgétaire pour atteindre la viabilité des finances publiques ; le renforcement du développement industriel et de la compétitivité ; et l’amélioration de l’inclusion économique et sociale.

Le programme, conçu initialement comme une opération programmatique d’appui budgétaire général, a permis au gouvernement kenyan, au cours des phases I et II, de combler le déficit de financement pour les exercices 2021-2022 et 2022-2023, lui permettant de mener à bien la relance économique post-Covid-19.

La phase III du programme soutiendra le déploiement du système électronique de passation des marchés publics, de faire adopter le projet de loi 2023 portant modification de la loi sur la gestion des finances publiques afin d’améliorer le cadre de gestion de la dette, ainsi que les projets de lois sur la privatisation et la politique de propriété notamment afin de s’attaquer aux problèmes de gouvernance et de financement des entreprises publiques. Il permettra aussi de faire adopter le projet de loi sur la protection sociale et le déploiement dans 29 comtés du registre unique amélioré pour la protection sociale. Il aidera le gouvernement à intensifier les mesures visant à renforcer davantage la résilience et la relance économique dans différents secteurs.

Ces mesures soutenues contribueront à consolider les avancées réalisées au cours des deux premières phases du programme. Le programme soutient la stratégie du gouvernement kenyan qui vise à allonger la durée moyenne du portefeuille de la dette publique afin de réduire les coûts de son service à long terme. Le programme appuiera également les efforts du gouvernement pour promouvoir la compétitivité et l’emploi et pour soutenir les moyens de substance des plus vulnérables.

« Le Kenya poursuit le redressement vigoureux de son économie après la pandémie de Covid-19 et est actuellement confronté à des chocs importants. Le pays fait notamment face à la pire sécheresse qu’il ait connue depuis 40 ans et aux conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le financement supplémentaire de 73 millions d’euros, approuvé aujourd’hui par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement, permettra au pays de consolider les progrès déjà accomplis et au gouvernement de disposer d’une marge de manœuvre budgétaire pour faire face à l’impact des chocs extérieurs », a déclaré Nnenna Nwabufo, directrice générale du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, à la sortie de la réunion du Conseil.





Source link

Lucas Leclerc

Tel un mélodiste des pixels, je suis Lucas Leclerc, un Compositeur de Contenus Digitaux orchestrant des récits qui fusionnent la connaissance et l'imagination. Mon passage à l'Université Catholique de Lyon a accordé une symphonie à ma plume. Telle une partition éclectique, mes écrits se déploient des arcanes de la sécurité internationale aux méandres de la politique, des étoiles de la science aux prédictions des bulletins météo. Je navigue entre les lignes avec la même aisance qu'un athlète soucieux de sa santé. Chaque article est une note de transparence, une mélodie d'authenticité. Rejoignez-moi dans cette composition numérique où les mots s'entremêlent pour former une toile captivante de connaissances et de créativité, où la sécurité mondiale danse avec les étoiles, où les sphères politiques se fondent avec la météorologie, et où chaque paragraphe est une sonate pour la compréhension globale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button